L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Juin

Justice transitionnelle: moyen législatif d'épuration du système judiciaire aux yeux du Président du Parlement


EREVAN, LE 24 MAI, ARMENPRESS: Ararat Mirzoïan, président de l'Assemblée nationale, estime que la justice transitionnelle doit servir à purger et filtrer le système judicaire par voie législative.

C'est ce qu'il a déclaré pendant les auditions parlementaires convoquées par lui sur les perspectives de la mise en œuvre des outils de la justice transitionnelle en Arménie.

«Nous avons eu plusieurs discussions avec des cercles professionnels, des experts internationaux pour comprendre certaines  questions liées à la justice transitionnelle. Néanmoins, il est nécessaire d'arriver aux réponses de ces questions ensemble, par une discussion plus large. Il y a des décisions, qu'il faut que nous prenions tous ensemble par le biais de ces auditions et d'autres et des discussions.», a dit Mirzoïan.

Il a noté qu'il était d'abord nécessaire de comprendre pourquoi il était nécessaire d'appliquer la justice transitionnelle.

«D'abord, il faut que nous comprenions pourquoi le système judiciaire ne peut pas satisfaire la demande des citoyens arméniens de rendre une justice équitable, indépendante et pourquoi il faut avoir recours aux outils de la justice transitionnelle. Il n'est secret pour personne que le système judiciaire a accumulé beaucoup de problèmes sérieux. La justice transitionnelle doit par voie législative épurer, filtrer le système judiciaire actuel.»,a dit le président de l'Assemblée nationale d'Arménie.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page