L'heure à Erevan: 11:07,   22 Mai 2024

Un rapport du département d'État américain fait état des violations des droits de l'homme commises par l'Azerbaïdjan

Un rapport du département d'État américain fait état des violations des droits de l'homme 
commises par l'Azerbaïdjan

EREVAN, 23 AVRIL, ARMENPRESS: Le Département d'État américain a publié son rapport annuel sur les droits de l'homme, qui fait état du déplacement de la population arménienne à la suite de l'opération militaire de l'Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, ainsi que du fait que l'Azerbaïdjan a pris pour cible des infrastructures civiles en Arménie, faisant des victimes parmi la population civile.

"Des incidents sporadiques dans le conflit qui oppose depuis des décennies l'Arménie et l'Azerbaïdjan se sont poursuivis, faisant des victimes civiles. Tout au long de l'année, les forces azerbaïdjanaises ont pris pour cible des infrastructures en Arménie, notamment un chantier de construction d'une usine métallurgique dans le village de Yeraskh, dans la région d'Ararat, blessant gravement deux travailleurs civils", a déclaré le Département d'État dans son rapport.

"Les 19 et 20 septembre, l'Azerbaïdjan a mené une opération militaire pour prendre le contrôle total du Haut-Karabakh. Depuis décembre 2022, l'Azerbaïdjan avait fermé le Corridor Latchine à la plupart du trafic civil et commercial, n'autorisant qu'un accès humanitaire intermittent jusqu'à ce que l'Azerbaïdjan le rouvre le 24 septembre pour un trafic à sens unique sortant du Haut-Karabagh. Entre le 24 septembre et le 1er octobre, plus de 100 000 habitants du Haut-Karabakh - pratiquement tous les Arméniens de la région - ont fui vers l'Arménie", note le rapport.

"Dans un rapport de septembre, citant une vidéo, le Partenariat international pour les droits de l'homme (IPHR) a affirmé que pendant les combats de septembre 2022, il y avait une "base raisonnable pour croire" que "les forces armées azerbaïdjanaises ont commis des exécutions extrajudiciaires de soldats arméniens", lit-on dans le rapport.

Le Département d'Etat américain a rappelé que dans le rapport de septembre de l'IPHR sur les combats de septembre 2022, l'organisation - s'appuyant sur des vidéos et des photographies de cadavres de soldats - a déclaré qu'il y avait une "base raisonnable pour conclure" que les soldats arméniens ont été soumis à des traitements cruels, inhumains ou dégradants et à la torture par les soldats azerbaïdjanais.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am