L'heure à Erevan: 11:07:36,   30 Novembre

Le Premier ministre parle des mesures prises par l’Azerbaïdjan pour perturber la paix dans la région

Le Premier ministre parle des mesures prises par l’Azerbaïdjan pour perturber la paix dans la 
région

EREVAN, 24 SEPTEMBRE, ARMENPRESS. S’adressant à la 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Premier ministre de la République d’Arménie Nikol Pashinyan a parlé des violations du cessez-le-feu par l’Azerbaïdjan, de la détention et de la torture de dizaines de citoyens arméniens, et des déclarations agressives contre l’Arménie et le peuple arménien.

Le Premier ministre arménien a déclaré que des incidents ont lieu presque tous les jours, dont le but est de délégitimer l’agenda de la paix, et non seulement d’approfondir l’atmosphère d’hostilité, mais aussi de la rendre plus systématique.

’’Les violations du cessez-le-feu, les déclarations agressives et insultantes adressées à l’Arménie et au peuple arménien aggravent continuellement la situation’’, a déclaré Nikol Pashinyan.

Selon le Premier ministre, le fait que, contrairement à l’article 8 de la déclaration du 9 novembre, l’Azerbaïdjan non seulement détient encore plusieurs dizaines de citoyens de la République d’Arménie en captivité, mais a également condamné nombre d’entre eux à 6 à 20 ans d’emprisonnement sur charges est et action contre la paix. ’’En outre, il y a des citoyens dont la captivité n’a pas encore été confirmée par l’Azerbaïdjan, bien qu’il y ait des preuves claires qu’ils sont détenus. Cela devient encore plus inacceptable alors qu’à l’automne 2020, des utilisateurs azerbaïdjanais ont publié des vidéos de la capture de certains soldats arméniens, et plus tard, les corps décapités ou abattus de ces soldats ont été découverts. Nous avons des preuves irréfutables sur la torture de nos captifs’’, a souligné Nikol Pashinyan.

Selon Nikol Pashinyan, un exemple scandaleux de l’approfondissement de l’atmosphère d’hostilité est l’ouverture du soi-disant parc des trophées à Bakou, où des écoliers azerbaïdjanais sont emmenés en excursion pour regarder les mannequins de soldats arméniens capturés, tués ou saignants.

’’Ces mesures et d’autres sont prises pour démontrer l’impossibilité de la paix dans notre région, mais nous ferons constamment avancer ce programme en utilisant chaque opportunité et en créant de nouvelles opportunités pour ouvrir une ère de paix pour notre région’’, a déclaré Nikol Pashinyan.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]