L'heure à Erevan: 11:07:36,   8 Décembre

Mané Gevorgyan a commenté la manifestation des proches des soldats detenus prisonniers en Azerbaïdjan

Mané Gevorgyan a commenté la manifestation des proches des soldats detenus prisonniers en 
Azerbaïdjan

EREVAN, 10 AOÛT, ARMENPRESS. La porte-parole du Premier ministre Nikol Pashinyan, Mané Gevorgyan, a commenté la manifestation des proches des soldats detenus prisonniers en Azerbaïdjan.

ARMENPRESS: Les proches des soldats de la région de Chirak captifs en Azerbaïdjan demandaient à être reçus par le Premier ministre arménien pour l’interroger sur la question du retour des prisonniers de guerre Arméniens. Le Premier ministre a-t-il l'intention de les recevoir ?

Mané Gevorgyan: Les proches des captifs savent qu’ils ont la possibilité de rencontrer régulièrement le Premier ministre et qu’il existe un mécanisme spécifique pour cela. Le Premier ministre a rencontré les proches des soldats capturés à Khtsaberd 9 fois au cours des 9 derniers mois, dont deux fois dans la région de Chirak. La dernière réunion de ce type a eu lieu le 23 juillet. Le Premier ministre a eu des dizaines de réunions avec les proches des prisonniers de guerre au cours des 9 derniers mois. De plus, il y avait des réunions qui se déroulaient sans restriction de temps.
Lors de toutes ces réunions, le Premier ministre a présenté toutes les informations disponibles aux proches des soldats capturés et a déclaré qu’il était toujours prêt à partager les informations avec eux, y compris lors de réunions.
Les proches des captifs savent qu’ils ont la possibilité de rencontrer régulièrement le Premier ministre et il existe un mécanisme spécifique pour cela. Dans ces conditions, la pratique consistant à exiger une rencontre avec le Premier ministre par le biais d’une grève, aussi compréhensible soit la condition des proches de nos soldats captures. Les proches des captifs de Khtsaberd ont également eu de nombreuses rencontres avec le directeur du Service de sécurité nationale, le gouverneur du Chirak.
Au cours des 9 derniers mois, 24 soldats capturés à Khtsaberd sont rentrés en Arménie. Au total à ce jour 104 prisonniers ont été renvoyés en Arménie après le 9 novembre. Le Gouvernement de la République d’Arménie condamne la pratique de l’Azerbaïdjan consistant à condamner à des peines de prison des prisonniers de guerre, des otages et d’autres détenus sur la base d’accusations inventées de toutes pièces et continue d’œuvrer pour le retour de nos compatriotes captifs ».

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]