L'heure à Erevan: 11:07:36,   17 Septembre

L'Université d'Aarhus annule une conférence internationale pour ne pas inviter de scientifiques arméniens

L'Université d'Aarhus annule une conférence internationale pour ne pas inviter de scientifiques 
arméniens

EREVAN, 27 JUILLETARMENPRESS. Craignant que la participation des scientifiques arméniens à la conférence sur le thème " Villes dans les banlieues. L’étude du développement urbain de la fin de la période antique dans le Caucase du Sud (300-600 après JC) " privera les participants azerbaïdjanais de la possibilité de répandre librement la désinformation, les organisateurs de la conférence ont préféré annuler la conférence a annoncé l’ Académie nationale des sciences (NAS) d’Arménie.

L’Université d’Aarhus au Danemark avait prévu la conférence " Villes dans les banlieues. Étudier le développement urbain de la fin de la période antique dans le Caucase du Sud (300-600 après JC)" , en invitant des spécialistes d’Azerbaïdjan, de Géorgie et du Daghestan. Aucun spécialiste d’Arménie ou expert en études arméniennes n’avait été invité à la conférence.

A l’initiative du Dr Igor Dorfmann-Lazarev (Université Aix-Marseille), de nombreux scientifiques célèbres représentant divers pays ont adressé une lettre aux organisateurs de la conférence, suggérant que des scientifiques arméniens devraient également être invités.

Les auteurs de la lettre, rappelant qu "il y a quelques mois à peine, l’Azerbaïdjan a déclenché la guerre contre la République non reconnue du Haut-Karabakh, en utilisant des armes chimiques contre sa population civile, alors qu’aujourd’hui les forces armées azerbaïdjanaises tentent de prendre le contrôle des territoires arméniens’’ , a souligné que l’absence de scientifiques arméniens à la conférence est un rappel douloureux des efforts considérables déployés par le gouvernement azerbaïdjanais pour affirmer la non-existence de l’Arménie’’.

’’Craignant que la participation des scientifiques arméniens à la conférence sur le thème ’’Villes dans les banlieues. L’étude du développement urbain de la fin de la période antique dans le Caucase du Sud (300-600 après JC)’’ privera les participants azerbaïdjanais de la possibilité de diffuser librement de la désinformation, les organisateurs de la conférence ont préféré annuler la conférence’’, lit-on dans le communiqué du NAS.

 

 

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]