L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Janvier

Le Premier ministre Nikol Pashinyan a participé à la séance ordinaire de l’UEEA

Le Premier ministre Nikol Pashinyan a participé à la séance  ordinaire de l’UEEA

EREVAN, 4 DÉCEMBRE, ARMENPRESS Le Premier ministre Nikol Pashinyan a participé aujourd’hui à la réunion ordinaire du Conseil intergouvernemental eurasien par vidéoconférence . "Armenpress" en a été informé  par le bureau de presse du Premier ministre.

La réunion a également été suivie par le  Premier ministre de la Fédération de Russie Mikhail Mishustin, le Premier ministre de la République du Bélarus Roman Golovchenko, le Premier ministre de la République du Kazakhstan Askar Mamin, le Premier ministre par intérim de la République du Kirghizistan Artem Novikov, le Président du Conseil de la Commission économique eurasienne Mikhail Myasnikovich et le Premier ministre de la Moldova Ion Chicu en tant que chef de gouvernement d'un État observateur au sein l’UEEA. 

Le Premier ministre Pashinyan s'est adressé à la réunion, déclarant en partie:

" Honorables chefs de gouvernement,

Distingués membres de la délégation,

Je suis heureux de cette occasion de vous voir et de discuter des questions à l'ordre du jour de notre coopération. Je voudrais vous remercier pour le travail accompli par la Commission en vue de cette réunion en ligne dans des conditions aussi difficiles.

La pandémie mondiale nous a tous posé de sérieux défis. Cependant, aujourd'hui, nous pouvons affirmer avec confiance que cela n'a pas affecté l'efficacité de notre Union.

Nous espérons que de nouvelles actions coordonnées pour lutter contre la nouvelle infection à coronavirus aboutiront à des résultats positifs dans un proche avenir. Je suis convaincu que notre travail conjoint et la consolidation des efforts pour surmonter les nouveaux défis fourniront une autre base pour approfondir les processus d'intégration en cours.

Il est extrêmement important de trouver des solutions mutuellement acceptables à toutes les questions sensibles en cette période difficile. Les restrictions au trafic de passagers font partie de nos principales préoccupations - la levée de l'interdiction d'entrée des citoyens arméniens dans un certain nombre de pays de l'UEEA.

Cette année a été particulièrement difficile pour l'Arménie pour des raisons que vous connaissez tous. Néanmoins, nous n'avons pas ralenti le rythme de la coopération; nous avons été activement impliqués dans tous les processus en cours dans le domaine de l'intégration.

Il est à noter que ces jours-ci, nous avons ressenti le fort soutien de nos partenaires. Nous sommes reconnaissants de l’aide inestimable que la Fédération de Russie a fournie afin de nous aider à surmonter les difficultés auxquelles notre peuple est confronté cette année.

Chers collègues,

À l’ordre du jour de la réunion d’aujourd’hui, je voudrais m’attarder sur les questions suivantes: la partie arménienne considère que la pleine mise en œuvre du projet des «Orientations stratégiques pour le développement de l’intégration eurasienne d’ici 2025» est une priorité.  

Le document vise à rapprocher les niveaux de développement économique des États membres, à élargir les domaines de coopération économique et à améliorer le cadre réglementaire.

Les mécanismes de construction de marchés communs sans obstacles, déficits et restrictions, comme spécifié dans ce document, sont la clé pour garantir les quatre libertés, la coopération de nos économies nationales et le niveau global de compétitivité. Une fois mis en œuvre, le document contribuera à renforcer la position internationale de l’Union et contribuera sans aucun doute à la croissance de ses investissements et à son attractivité innovante.

La nécessité de développer des conditions égales et non discriminatoires de concurrence dans tous les secteurs économiques est au cœur de nos préoccupations. C’est pourquoi nous pensons qu’une politique énergétique coordonnée doit être menée afin de développer des marchés communs pour le pétrole, les produits pétroliers, le gaz, ainsi qu’un marché commun de l’électricité.

À cet égard, l'adoption d'un traité international sur le marché commun du gaz de l'UEEA  sera d'une grande importance, ce qui implique des approches communes des prix et des tarifs au sein du marché commun du gaz de l'UEEA, y compris des tarifs communs pour les services de transport et de transit fournis par le fournisseur de gaz naturel.

Nous soulignons la nécessité de trouver une solution unifiée et un règlement final de la question du développement d'un marché commun du gaz. Nous sommes convaincus que cela créera les conditions nécessaires pour une sécurité énergétique, une intégration économique et une compétitivité accrues des pays membres.

La question suivante que je voudrais aborder est la formation d’un marché unique des services de construction. L'adoption d'un plan d'action dans ce domaine est un pas important dans cette direction. Dans le cadre des mesures proposées, nous pouvons développer et signer un instrument international applicable au sein de l'UEEA sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles du personnel technique engagé dans le domaine de la construction.

Enfin, je voudrais aborder la question de l’octroi d’avantages tarifaires pour les biens et services des pays en développement et des pays moins développés. J'estime nécessaire de revoir immédiatement la liste des pays utilisant le système commun de privilèges tarifaires. Il doit être réalisé conformément à nos propres normes.

Chers participants à la réunion,

Pour conclure mon discours, je voudrais réaffirmer la volonté de l’Arménie de coopérer étroitement en vue de l’intégration eurasienne, et vous exhorter à soutenir notre initiative visant à clarifier la liste des pays bénéficiant des privilèges tarifaires communs de l’UEEA conformément aux normes juridiques applicables au sein de l’Union. 

Alors qu'il s'agit de la dernière réunion du Conseil intergouvernemental de cette année, je voudrais à nouveau exprimer ma gratitude à tous  pour votre coopération active et vous souhaiter le meilleur. Merci de votre attention."

Un large éventail de questions liées à l'intégration eurasienne ont été abordées lors de la réunion: commerce, activité du marché intérieur, concurrence, industrie, normes techniques, etc. Au cours de la session élargie, les chefs de gouvernement des pays de l'UEEA ont signé les procès-verbaux et les documents sur les décisions adoptées.

 





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page