L'heure à Erevan: 11:07:36,   20 Août

Atambaïev accusé de préparer un coup d’Etat


EREVAN, 13 AOÛT, ARMENPRESS: L’ex-président kirghiz Almazbek Atambaïev, accusé de corruption et placé en détention la semaine dernière après une interpellation musclée, préparait un coup d’Etat, a affirmé mardi 13 août le chef des services de sécurité de ce pays d’Asie centrale, rapporte l’AFP. « Son intention était un coup d’Etat. Je le dis officiellement », a déclaré Orozbek Opoumbaïev, chef du service national de sécurité du Kirghizstan (GKNB), lors d’une conférence de presse à Bichkek, la capitale kirghize.

Almazbek Atambaïev, chef d’Etat de 2011 à 2017, a été placé en détention vendredi dernier jusqu’au 26 août à l’issue de deux assauts des forces spéciales marqués par des violences qui ont accompagné sa spectaculaire arrestation. Celle-ci a mobilisé près de 2 000 policiers, dont le ministre de l’intérieur en personne, causant la mort d’un membre des forces spéciales et fait une centaine de blessés – un millier de partisans de M. Atambaïev défendant, face aux policiers, la résidence de l’ancien président.

Accusé initialement de corruption, M. Atambaïev, 62 ans, a dénoncé ces accusations comme « absurdes » et a annoncé son intention de ne pas se laisser faire, se disant prêt à « rester debout jusqu’à la fin ». En conflit avec son successeur et rival, il a vu son immunité d’ancien président de la République levée par les députés et est inculpé pour corruption. M. Atambaïev est soupçonné d’acquisition illégale de terres et d’avoir fait libérer un membre d’un clan mafieux. Accusations qu’il conteste et attribue à une manœuvre politique du nouveau président, Sooronbaï Jeenbekov.

A la fin de son mandat, Almazbek Atambaïev avait réussi au prix de manœuvres politiques à imposer la candidature de Sooronbaï Jeenbekov, alors son poulain. Mais leurs relations se sont rapidement dégradées. Une arrestation de M. Atambaïev pourrait provoquer de graves troubles dans cette ex-République soviétique d’Asie centrale, secouée par deux révolutions, en 2005 et 2010, et victime de fréquentes tensions ethniques.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page