L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Août

3 milliards de drams pour la résolution de problème du logement dans la zone sinistrée


EREVAN, 16 JUILLET, ARMENPRESS:   Sous la présidence du Premier ministre Nikol Pashinyan, une réunion a eu lieu au cours de laquelle les tâches du gouvernement visant à éliminer les conséquences du séisme de 1988 ont été discutées, informe le Cabinet du Premier ministre.


Nikol Pashinyan a rappelé que lors de la séance de sortie du gouvernement à Gyumri le 7 décembre, il avait été décidé de créer un groupe de travail dont la fonction principale serait de clarifier les problèmes et les volumes de la zone sinistrée.


« Nous savons que, malheureusement, de nombreuses personnes habitent encore dans les maisonnettes et nous nous sommes fixé pour tâche de constater clairement comment nous envisageons la solution à ce problème et de déterminer le prix de la question, c'est-à-dire le volume de financement nécessaire. Il y a aussi la deuxième question - éliminer la zone sinistrée non seulement dans la logique des maisonnettes ou des logements, mais également examiner la question dans la logique et la perspective du développement urbain. Si nous examinons le processus uniquement dans la première logique, il est très probable que nous aurons une situation où des personnes ne vivent pas dans des maisonnettes mais vivent dans des maisons ou des appartements, cependant, Gyumri, Vanadzor ou d’autres zones touchées n'ont pas cessé d'être la zone sinistrée, parce que la possibilité de leur développement urbain a été limitée.


En générale, je voudrais dire que nous n’y attachons pas beaucoup d’importance, mais que la construction urbaine a un sens très profond, car, à mon avis, la construction urbaine est l’un des mécanismes importants qui créent en définitive les formes et les modèles de la pensée publique. Par exemple, je suis convaincu que l'activité d'Alexandre Tamanian revêtait une grande importance pour l'Arménie et à la suite de cette activité, il a été créé non seulement la logique de la construction directe de bâtiments, mais également un certain vecteur de civilisation et ce vecteur de civilisation est à la base de la réalité contemporaine. Je ne pense pas qu'il soit accidentel que l'épicentre de la Révolution de velours en Arménie soit devenu la place de la République créée par Alexandre Tamanian, et je le dis sans aucune exagération», a noté Nikol Pashinyan.


Le Premier ministre a informé que gouvernement prévoit d'allouer 3 milliards de drams à la solution des problèmes de logement des citoyens envers lesquels l'Etat a des engagements clairs par le programme de dépenses à moyen terme. « Le problème nécessite 3 milliards de drams et nous allouons des fonds pour résoudre le problème pour toujours. Bien sûr, nous ne pouvons pas dire que le problème soit enfin résolu jusqu'au dernier détail car la deuxième question se pose: Comment ces 3 milliards de drams peuvent-ils devenir un résultat concret? Ne le cachons pas, nous avons deux options. La première option consiste à mettre en œuvre le programme au moyen des certificats sur l’achat de logements, et la deuxième option, par la construction. Ces deux options ont des avantages et des inconvénients et nous avons une discussion très sérieuse ici. Bien entendu, la première solution susmentionnée présente un avantage considérable lorsque nous allouons ces 3 milliards de drams le plus rapidement possible au citoyen. Nous respectons donc notre engagement et le citoyen dispose déjà d’une certaine flexibilité. Mais il y a d'autres points de vue dont nous devrions également discuter le plus tôt possible. Ce que nous avons aujourd'hui pour la tâche est la suivant: avoir une idée claire de la portée du problème, constaté les moyens de solution et résoudre le problème afin que Gyumri et les autres agglomérations confrontées à des situations similaires sortent de l'impasse de la construction urbaine, parce que je pense que la situation est irrémissible non seulement parce que nos compatriotes vivent dans de mauvaises conditions, mais aussi parce que Gyumri est apparu quelque peu dans l’impasse de la construction urbaine. Nous devons tout faire pour sortir de cette impasse», a souligné le Premier ministre.


Vahagn Vermichian, Président du Comité d’urbanisme, a noté que, bien que le processus de compilation et de vérification des données soit toujours en cours, le Comité avait résumé les informations reçues à la fin du mois de juin 2019.


Au cours de la réunion, un paquet de propositions pertinentes élaborées sur la base des données résumées a été présenté.


Le Premier ministre a chargé de résumer brièvement le paquet de propositions et de le présenter au gouvernement pour faire avancer le processus.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page