L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Mai

Tesla annonce ses nouvelles intentions pour la conduite autonome


EREVAN, 23 AVRIL, ARMENPRESS: Tesla tenait une conférence hier soir, non pas pour présenter une nouvelle voiture, mais pour faire un point sur ses avancées en matière de conduite automobile. Trois heures de présentation pour dévoiler le nouvel ordinateur du constructeur dédié à l’électrique, un ordinateur suffisamment puissant pour enfin offrir la conduite autonome promise depuis des années par Elon Musk.


Le patron de Tesla a déjà donné plusieurs dates et déjà annoncé que tous les véhicules produits étaient prêts pour la conduite autonome. La dernière fois, c’était en 2016 et le CEO promettait alors une démonstration fin 2017 et le déploiement de la conduite autonome pour 2018.


Inutile de dire que ce plan-là ne s’est jamais réalisé. Tesla a eu du mal à lancer la production de la Model 3, ce qui explique une partie du retard, mais c’est aussi qu’Elon Musk avait, encore une fois, sous-estimé la difficulté et sur-estimé l’avancée de son entreprise. Alors naturellement, ses nouvelles déclarations doivent être considérées avec cet historique et peut-être que l’on refera un point dans quelques années en soulignant à nouveau le retard du constructeur.


Quoi qu’il en soit, Tesla annonçait hier que toutes les Model S, 3 et X actuellement en production sont équipées sur le plan matériel pour la conduite autonome. La seule chose qui manque encore, c’est le logiciel, mais Elon Musk est confiant : ce devrait être réglé l’année prochaine. Pour le dire autrement, la conduite autonome devrait être une réalité mi-2020, au moins aux États-Unis1. Tesla n’a pas modifié la batterie de capteurs à l’extérieur de ses voitures, c’est l’ordinateur qui traite les données qui a été revu.


Jusque-là, Tesla utilisait une solution clé-en-mains fournie par Nvidia. Son nouvel ordinateur a toutefois été développé en interne, au sein d’une équipe menée par Pete Bannon, ancien de PA Semi et d’Apple qui a travaillé sur les premiers SoC qui ont équipé iPhone et iPad. C’est un ordinateur dédié entièrement à la conduite autonome et à la vision par ordinateur (apprentissage automatisé pour décrypter une image) qui doit analyser le contexte transmis par les huit caméras qui équipent toutes les Tesla. Par rapport à l’ordinateur précédent, cette nouvelle génération peut analyser 21 fois plus d’images par seconde, une puissance de calcul adéquate pour obtenir les informations nécessaires à la conduite autonome.


Ce nouvel ordinateur a été conçu pour être physiquement identique à l’ancien, un point essentiel puisque Tesla a promis un remplacement gratuit pour toutes les voitures récentes associées à l’option de conduite autonome. Il est aussi moins cher à produire et ne consomme pas plus que l’ancien modèle, un point important pour éliminer tout impact sur l’autonomie des voitures. Et il est « le meilleur au monde… objectivement », a souligné Elon Musk avec sa mesure habituelle.


Outre sa puissance supplémentaire, cet ordinateur a l’avantage d’être complètement redondant. Il est équipé de deux puces FSD, deux systèmes complètement indépendants qui travaillent en parallèle en temps normal pour améliorer la conduite autonome, mais peuvent agir seul en cas de défaillance de l’un des deux éléments. Tesla a tout prévu pour éviter les pannes, y compris deux alimentations totalement indépendantes, ce qui a permis à Elon Musk d’affirmer que la fiabilité de l’ordinateur sera infiniment supérieure à celle d’un esprit humain.


Source: MacGeneration.co




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page