L'heure à Erevan: 11:07:36,   19 Avril

L’Artsakh juge positif les discussions des questions humanitaires malgré le scepticisme


STEPANAKERT, LE 16 AVRIL, ARMENPRESS: Stepanakert juge positif la discussion des questions humanitaires par les ministres des Affaires étrangères arménien et azerbaïdjanais. Davit Babaian, porte-parole du président de l’Artsakh a précisé lors d’un entretien accordé à  «Armenpress»  que de telles propositions Stepanakert faisait depuis longtemps mais qu’elles étaient en permanence ignorées par l'Azerbaïdjan.

«Elles permettraient de renforcer le cessez-le-feu et de réduire le nombre de violations. En particulier, le retrait des tireurs à la frontière, l’exclusion les violations du cessez-le-feu pendant les fêtes nationales, internationales, religieuses. L’Azerbaidan n’ y a jamais réagi, mais, au contraire a multiplié les violations»,a dit M. Davit Babaian. Il a noté que l’Artsakh a proposé de respecter le cessez-le-feu pendant la récolte. Cependant, l'Azerbaïdjan ouvrait le feu intentionnellement et brûlait les champs quoiqu'à cause du vent le feu  se propageait très souvent également en Azerbaïdjan.

«Afin de résoudre cette question, nous l'avons évoqué à maintes reprises pas seulement aux coprésidents mais aussi aux organisations internationales, mais en vaine. Bakou n’a fait aucun pas en avant. Maintenant s’il existe une possibilité de réaliser un quelconque programme dans cette direction, c’est positif. Mais en connaissant l’Azerbaidjan, nous sommes sceptiques. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas essayer.», a dit le porte-parole du Président.  

Malgré tout Davit Babaian est convaincu que l’unique garanti de la paix et de la stabilité c’est d’avoir une forte armée arménienne  et une société solidaire.

Une réunion  de travail s’est tenue à l’initiative de la partie russe entre les ministres des affaires étrangères arménien, russe et azerbaïdjanais Zohrab Mnatsakanian,  Sergueï Lavrov et Elmar Mahmediarov à laquelle ont pris part également les coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE Igor Popov(Russie), Stéphane Visconti(France), Andrew Schofer (Etats-Unis) et le représentant personnel du président en exercice de l’OSCE, Andrzej Kasprzyk le 15 avril.

Il y a eu un échange d’idées sur la diminution ultérieure de la tension dans la zone du conflit ainsi que sur les mesures dans le domaine humanitaire. La rencontre s’est conclue par une  déclaration conjointe.

Ils ont été intéressés par la stabilisation ultérieure dans la zone du conflit, en particulier pendant la période des travaux agricoles. Ils sont également convenus de prendre des mesures pour l’autorisation des visites des proches aux personnes détenus sur  base de réciprocité. Les ministres se sont engagés à prendre des mesures pratiques pour l’établissement du contact entre les populations, y compris par les visites mutuelles des représentants des médias.




A ce même sujet

… dernière nouvelle "Karabakh conflict"
Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page