L'heure à Erevan: 11:07:36,   15 Juillet

Le ministre arménien des Affaire étrangères se fait l’avocat de la cause artsakhiote devant le CDH à Genève


EREVAN, LE 25 JUIN, ARMEPRESS: Le ministre des Affaires étrangères, Zohrab Mnatsakanian, a parlé de la nécessité de la reconnaissance d’Artsakh dans son discours prononcé mardi 25 juin à la  rencontre de haut niveau tenue pendant la 41e session du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies.

« L’Artsakh ce sont des gens, 150 mille personnes avec leur dignité, responsabilité et droits. Comme tous les autres, ils ont aussi le droit de bénéficier de tous leurs droits inaliénables, y compris de leur droit à l’autodétermination, à  décider librement de leur propre statut politique et à se développer au niveau économique, social et culturel. Dans leur cas le droit à la vie est le plus en danger car il existe de graves menaces à la sécurité physique vitale de la population d’Artsakh. Les  causes principales du conflit étaient l’attaque à la sécurité des gens du début des années 1990, la récurrence de l’agression contre l’Artsakh en 2016, la glorification continue des assassins sang-froid pour les meurtres des Arméniens qui sont associés à la propagande anti-arménienne et  à la haine des Arméniens menés sous le  patronage de l’Etat. La clé de la résolution du conflit et de l'établissement d'une paix régionale durable c'est la reconnaissance de la sécurité et des droits du peuple d'Artsakh.

Les efforts déployés par l'Artsakh pour la protection et la stimulation  des droits du peuple sont dignes de reconnaissance. L’initiative de l'Artsakh de préparer et de présenter un premier rapport périodique sur la mise en œuvre des dispositions du pacte international relatif aux droits civils et politiques est digne d’approbation.

Il s’agit d’un rapport détaillé sur les succès enregistrés sur le chemin de la construction d’une société basée sur les le respect et l’encouragement des droits de l’homme par les autorités élues par le peuple  conformément aux normes et standards internationaux de droit. », a dit le ministre.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page