L'heure à Erevan: 11:07,   24 Février 2024

L'Armée arménienne revient du Haut-Karabagh après un déploiement de soutien en temps de guerre

L'Armée arménienne revient du Haut-Karabagh après un déploiement de soutien en temps de 
guerre

EREVAN, 19 JUILLET, ARMENPRESS. Le Secrétaire du Conseil de sécurité arménien Armen Grigoryan souligne que les soldats arméniens ne seront plus envoyés en République d'Artsakh pour y effectuer leur service militaire.

Grigoryan a ajouté que les soldats de l'Artsakh continueront à être appelés au service militaire dans l'armée de défense de l'Artsakh.

ARMENPRESS: M. Grigoryan, il y a eu beaucoup de critiques récemment disant que la République d'Arménie retire ses troupes du Haut-Karabagh, laissant ainsi le Haut-Karabakh sans défense. Que répondez-vous à cette critique ?

Grigoryan: Pendant la guerre, un certain nombre d'unités des forces armées de la République d'Arménie se sont rendues pour aider l'armée de défense du Haut-Karabagh. Après l'établissement du cessez-le-feu et le déploiement du contingent de maintien de la paix de la Fédération de Russie, le retrait des unités des Forces armées de la République d'Arménie du Haut-Karabakh est logique.

ARMENPRESS : Mais cela ne signifie-t-il pas que le Haut-Karabagh est laissé sans défense?

Grigoryan: Non, parce que dans le passé la fonction d'assurer la sécurité du Haut-Karabagh était à nouveau remplie par l'armée de défense du Haut-Karabagh. Et rien ne change à cet égard. Bien qu'il faut noter, pour information, que le déploiement des forces russes de maintien de la paix dans le Haut-Karabagh devrait être une garantie de sécurité.

ARMENPRESS: Mais les événements de Parukh ont montré que ce n'est pas le cas....

Grigoryan: Les événements de Parukh ont été une violation flagrante de la déclaration trilatérale du 9 novembre 2020 et du droit international applicable. Les forces armées azerbaïdjanaises ont envahi la zone de responsabilité des forces russes de maintien de la paix dans le Haut-Karabagh. La Fédération de Russie nous a assuré que les forces azerbaïdjanaises envahissantes devaient se retirer, et nous espérons que les forces de maintien de la paix russes assureront le retrait des unités azerbaïdjanaises qui ont illégalement envahi la zone de responsabilité des forces de maintien de la paix russes dans le Haut-Karabagh. La présence des forces de maintien de la paix russes montre que la Russie accepte le fait qu'il existe une réelle menace existentielle pour la population du Haut-Karabagh et que les forces de maintien de la paix jouent un rôle clé dans la garantie de la sécurité des Arméniens du Haut-Karabagh.

ARMENPRESS : S'il vous plaît, clarifiez : Les soldats conscrits des forces armées arméniennes en Haut-Karabadh sont-ils remplacés par des soldats sous contrat (volontaires) ou les unités des forces armées arméniennes se retirent-elles du Haut-Karabagh ?

Grigoryan: Permettez-moi de préciser pour être clair. En raison de la guerre, un certain nombre d'unités des forces armées arméniennes sont entrées au Haut-Karabadg pour aider l'armée de Défense. Après l'établissement du cessez-le-feu, elles retournent en République d'Arménie. Ce processus est en voie d'achèvement et se terminera en septembre. En ce qui concerne l'armée de defense, elle a été et continue d'être dans le Haut-Karabagh.

ARMENPRESS: Cela signifie qu'aucun soldat conscrit d'Arménie ne sera déployé dans le Haut-Karabagh à partir de septembre ?

Grigoryan: Oui. Mais selon les informations reçues des autorités du Haut-Karabagh , les conscrits du Nagorno Karabakh continueront à servir dans l'armée de Défense comme avant.

ARMENPRESS: Et les soldats sous contrat (volontaires) ?

Grigoryan: Selon les informations reçues des autorités du Haut-Karabagh, les militaires sous contrat continueront à servir dans l'armée de défense comme avant.

ARMENPRESS: Depuis l'Arménie aussi ?

Grigoryan: Les militaires arméniens sous contrat ne seront pas déployés dans l'armée de défense du Haut-Karabagh. En cas de nécessité, le Haut-Karabagh, organise la mobilisation des militaires sous contrat sur place.

  

Shant Khlghatyan

 

    

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]