L'heure à Erevan: 11:07:36,   24 Octobre

Rapports sur les activités des Organes d'inspection présentés au Premier ministre

Rapports sur les activités des Organes d'inspection présentés au Premier ministre

EREVAN, 18 SEPTEMBRE, ARMENPRESS.Sous la présidence du Premier ministre Nikol Pashinyan, les discussions sur les rapports d'activités des Organes de l'administration publique pour 2019-2020 se poursuivent.

Un responsable du département de l'information et des relations publiques du bureau du Premier ministre de la RA a déclaré à Armenpress que, pour la première fois, les rapports sur la mise en œuvre des organes subordonnés au gouvernement ont été discutés. Le Premier ministre a reçu aujourd'hui des rapports sur les travaux menés par les organismes d'inspection de la santé et du travail, de l'éducation et de la surveillance du marché pour 2019 et les 8 premiers mois de 2020.

Le chef du bureau de coordination des travaux des Organes d'inspection, Artur Asoyan, a d'abord présenté les programmes mis en œuvre dans le domaine de l'inspection. Il a noté qu'en 2018, suite à l'optimisation de 18 inspections dans le cadre de la réforme du secteur, 6 organes d'inspection ont été constitués. Ces derniers sont subordonnés au gouvernement, en raison de la division claire des fonctions, ils sont indépendants de l'organe de décision et il n'y a pas de conflit d'intérêts, comme c'était le cas auparavant. L'introduction d'un système d'inspections fondé sur l'évaluation des risques dans tous les organes d'inspection, dans lequel des inspections planifiées sont effectuées en tenant compte du degré de risque des entités économiques, et non sur une base aléatoire, a été présentée comme une réalisation significative.

Selon Asoyan, en 2020, dans le cadre des mesures anti-épidémiques, environ 81 mille inspections ont été menées, à la suite des violations révélées, les activités de 5300 entités économiques ont été suspendues. Actuellement, des travaux sont en cours pour modifier les critères d'évaluation de l'efficacité des organes d'inspection, améliorer la législation, établir un contrôle public et mettre au point des mécanismes efficaces pour l'introduction de technologies modernes.

Le chef de l'Organe d'inspection de la santé et du travail, Hakob Avagyan, a présenté le travail accompli, notant que:

- en 2019, de nouvelles immobilisations corporelles et informatiques ont été acquises, les conditions de travail ont été améliorées, ce problème n'est pas résolu depuis 2017.

-le point de contrôle médical et sanitaire de Meghri de l'OIST est situé sur un nouveau territoire aménagé sur le territoire du poste de douane de Meghri, où de bonnes conditions de travail ont été créées et où il existe un site d'isolement des personnes présentant des symptômes caractéristiques de maladies infectieuses. La salle de recherche est en construction au poste de contrôle de l'aéroport de Zvartnots.

- à la suite de modifications législatives, les plaintes pour violation des droits des travailleurs lors d'une situation d'urgence seront désormais prises en compte dans l'OIST, le contrôle total débutera à partir de 2021. L'introduction d'un système de réclamation électronique est prévue.

-en 2019, 1674 affaires administratives ont été engagées, soit 1466 de plus que le chiffre correspondant pour 2018. 548 cas sur 1 674 concernaient le respect des exigences des règles sanitaires et des normes pour les toilettes publiques des stations-service. En 2020, pendant l'état d'urgence, 23144 inspections ont été effectuées, ossiers administratifs ont été ouverts.

- la hotline de l’OIST et le nouveau site internet https://hlib.am/ ont été lancés, des événements d'information à grande échelle ont été organisés.

- les bureaux centraux et régionaux de l' OIST disposeront de nouveaux bâtiments, ce qui permettra d'économiser les fonds publics alloués à la location.

Le Premier ministre a demandé si le travail effectué à la suite de l'ouverture des dossiers avait contribué à un changement qualitatif dans ce sens. A. Asoyan et A. Avagyan ont noté que l' OIST coopère avec le Ministère de l'Administration Territoriale et des Infrastructures, un inventaire des toilettes publiques est constamment réalisé, à cet égard, un paquet de propositions a été développé et diffusé.

Le chef de l’Organe d'inspection de l'éducation Alexander Shagafyan, évoquant le travail effectué, a noté que lors des inspections en 2019, des dynamiques positives ont été enregistrées en fonction des résultats des travaux écrits soumis par les étudiants, de l'unité moyenne de risque à la suite d'inspections dans le domaine de l'enseignement général et du nombre de demandes reçues. Certains problèmes de dotation en personnel des établissements préscolaires, d'enseignement général et d'enseignement professionnel secondaire ont été enregistrés.

En cas l'état d'urgence, 1 086 inspections de jardins d'enfants ont été effectuées et dans 15 jardins d'enfants, les activités ont été suspendues pendant plusieurs jours en raison de violations. Une enquête électronique a été menée pour déterminer l'implication de l'enseignement à distance: une enquête sur des questionnaires remplis par 400 écoles et 45 établissements d'enseignement professionnel primaire et secondaire a montré que la participation à l'enseignement à distance était de 80%. Un projet de loi "sur le contrôle de l'Etat dans le domaine de l'éducation" a été soumis pour discussion, ce qui contribuera à un contrôle plus efficace de l'Etat sur le contenu de l'éducation.

Le Premier ministre Pashinyan a évoqué la qualité de l'éducation dans les établissements d'enseignement et a demandé quel travail était fait dans ce sens. M. Shagafyan a déclaré que le processus se déroule à travers l'attribution de travaux écrits, la réforme conceptuelle de l'institut d'écoute des leçons et l'évaluation du processus éducatif. Compte tenu des capacités et des ressources limitées, l'Inspection de l'éducation envisage d'automatiser le processus grâce à des technologies innovantes.

Le chef de l'organe d'inspection pour la surveillance du marché, Armen Kotolyan, a présenté les résultats des inspections des produits non alimentaires, garantissant l'uniformité des mesures et des produits en métaux précieux. Selon lui, au cours de la période considérée, des modifications ont été apportées à la législation, le volume des inspections a dépassé de 40% le volume prévu, 743 inspections ont été effectuées, 503 infractions ont été enregistrées. En particulier:

-dans les stations de compression de remplissage de gaz automobile (stations-service GNC), les ventes se font désormais en kilogrammes. Au cours des contrôles effectués depuis mai 2019, aucun cas de sous-ravitaillement n'a été constaté.

- l'obligation d'informer les entités commerciales 3 jours ouvrables avant de vérifier le respect des normes métrologiques a été supprimée. En conséquence, le nombre de détections de dysfonctionnements dans les stations-service a augmenté, le nombre de plaintes pour sous-alimentation a diminué.

Kotolyan a également évoqué les risques dans le domaine de l'essence à moteur et du diesel, des hydrocarbures liquéfiés, des jouets, des produits pour enfants et adolescents. Il a été noté qu'avant, l'Inspection de surveillance du marché vérifiait uniquement la disponibilité du certificat approprié, mais que grâce à l'amélioration de la législation, la conformité du produit aux normes sera désormais évaluée. Un ensemble de propositions a maintenant été mis en circulation pour renforcer les sanctions en cas de violation.

Le Premier ministre a reçu des informations détaillées sur les possibilités de mener des recherches en laboratoire au sein de l'organe d'inspection. Les questions liées à l'amélioration des équipements techniques ont été discutées.

Le chef de Cabinet du Premier ministre Eduard Aghajanyan, résumant les rapports présentés, a noté que beaucoup avait été fait depuis 2018, notamment en termes de réglementation du cadre juridique des activités des organes d'inspection, une coopération positive du Bureau est en cours pour coordonner le travail des organes d'inspection.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page