Nouvelles politiques

La candidate arménienne aux élections européennes en Belgique croit en une Europe forte

6 minutes de lecture

La candidate arménienne aux élections européennes en Belgique croit en une Europe forte

EREVAN, 30 MAI, ARMENPRESS: Cinq candidats arméniens sont représentés aux élections régionales, fédérales et européennes en Belgique, qui se tiendront le 9 juillet : un dans la région de Bruxelles, deux au niveau fédéral et deux autres sur les listes des élections européennes.

Dans une série d'interviews, la correspondante d'« Armenpress » à Bruxelles présente les candidats, leurs priorités de campagne et l'importance des candidats arméniens dans les élections pour la communauté arménienne.

Liana Davtyan, 30 ans, candidate aux élections européennes au sein du parti Open Flemish Liberals and Democrats, croit en une Europe forte où le nationalisme de droite n'a pas sa place.

- Pouvez-vous nous parler de vous ? Comment êtes-vous venu à la politique ?

-Ma carrière politique a commencé il y a 11 ans, alors que j'étais en première année de droit et que j'ai commencé à m'intéresser de près à la politique locale.

-Quelle est la raison pour laquelle vous avez choisi le parti Open Flemish Liberals and Democrats ?

-Après une étude approfondie, je me suis rendu compte que l'idéologie de ce parti correspondait plus que toute autre à mes convictions et j'ai donc décidé de rejoindre le parti local de Malines.

Au départ, je voulais en savoir plus sur le parti, mais je me suis vite rendu compte que la politique m'intéressait vraiment. Je suis devenu un partisan actif du parti et j'ai apporté une grande contribution, tant directement que dans les coulisses. Ensuite, à l'âge de 23 ans, j'ai été élu président de l'Union des jeunes du parti de Malines et je suis aujourd'hui membre du conseil communal.

- Quelles sont vos priorités et que promettez-vous à vos électeurs ?

- Ce qui m'a le plus attiré et surtout amené à rejoindre le parti des Libéraux et Démocrates flamands ouverts, c'est le principe de liberté. Être ce que l'on est, sans aucun obstacle. La liberté économique était également importante. En outre, je soutenais pleinement l'idée d'une société ouverte, de l'égalité des chances pour tous et de la responsabilité de l'individu envers lui-même et envers la société.

Je suis candidate sur la liste européenne parce que je crois en une Europe forte, capable de faire face à l'incertitude actuelle. Je ne suis pas favorable à un gouvernement omniprésent qui tente de contrôler tout le monde par des réglementations excessives, mais je suis en faveur d'une force économique forte qui promeut la liberté et coopère lorsque c'est nécessaire. Je vois une union géopolitique qui agit ensemble dans les conflits qui nous entourent plutôt que de réagir séparément. Je vois une Europe où tout le monde est traité sur un pied d'égalité et où il n'y a pas de place pour le nationalisme de droite.

- Quel impact et quels résultats tangibles la nomination de candidats arméniens et leurs éventuels succès peuvent-ils avoir pour la communauté arménienne de Belgique ?

-La Belgique compte une importante communauté arménienne, mais très peu d'entre eux sont impliqués dans la politique locale. Nous avons besoin d'Arméniens en politique pour défendre et représenter les intérêts arméniens.

Je suis membre du conseil municipal de Malines et depuis que j'occupe ce poste, j'ai pris quelques mesures en faveur de la communauté arménienne, comme la résolution de septembre contre l'agression de l'Azerbaïdjan. Mais naturellement, nous devons penser plus largement. L'avenir de la Belgique est en Europe et nous devons également faire entendre notre voix.

C'est pourquoi je vous demande, chers compatriotes vivant en Flandre et à Bruxelles, de bien vouloir, lors des élections du 9 juin, peindre un anneau devant mon nom.

LILIT GASPARIAN

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT