Régional

L'Iran publie le premier rapport d'enquête sur le crash d'hélicoptère du président Raïssi

3 minutes de lecture

L'Iran publie le premier rapport d'enquête sur le crash d'hélicoptère du président Raïssi

EREVAN, 24 MAI, ARMENPRESS: L'état-major général des forces armées iraniennes a publié jeudi 23 mai le premier rapport sur les causes du récent crash d'hélicoptère qui a entraîné la mort du président iranien Ebrahim Raïssi et de son entourage.

À la suite de l'accident, un comité d'enquête composé d'experts, de spécialistes et de techniciens est arrivé sur le site lundi matin 20 mai, a déclaré l'agence de presse Irna, citant le rapport de l'état-major général.

Selon ce rapport, l'hélicoptère a maintenu sa trajectoire prédéterminée tout au long du trajet et n'a pas dévié de son itinéraire de vol.

Près d'une minute et demie avant l'incident, le pilote de l'hélicoptère accidenté a contacté les deux autres hélicoptères du convoi du président, toujours selon le rapport.

Aucune trace de balles ou d'objets similaires n'a été détectée sur l'épave de l'hélicoptère accidenté.

Après s'être écrasé sur la montagne, l'hélicoptère a pris feu.

Les opérations de recherche et de sauvetage se sont poursuivies jusqu'à la tombée de la nuit, puis toute la nuit, en raison des"complications liées à la région, du brouillard et des basses températures",est-il indiqué dans le rapport, selon lequel"À 05h00 du matin, heure locale, lundi 20 mai(0130 GMT),avec l'aide de drones, le lieu exact de l'incident a été identifié".

Aucun élément suspect n'a été détecté dans les conversations entre la tour de contrôle et l'équipage, d'après le rapport.

De plus amples détails seront fournis après une enquête plus approfondie, a indiqué l'agence.

M. Raïssi et son entourage se rendaient dans la province de l'Azarbaïdjan oriental lorsque l'hélicoptère qui les transportait s'est écrasé dans une zone montagneuse dimanche 19 mai.

Le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, et Mohammad Ali Ale-Hashem, représentant du guide suprême iranien dans l'Azarbaïdjan oriental, se trouvaient également à bord de l'hélicoptère.

M. Raïssi a été inhumé jeudi 23 mai dans le mausolée de l'imam Reza, dans sa ville natale de Machhad, dans le Nord-Est du pays.

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone
fbtelegramyoutubexinstagramtiktokdzenspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT