Société

Le Premier ministre: nous devons nous concentrer sur la résolution des problèmes de l'Arménie Réelle

9 minutes de lecture

Le Premier ministre: nous devons nous concentrer sur la résolution des problèmes de l'Arménie Réelle

EREVAN, 12 AVRIL, ARMENPRESS: Une réunion régulière du cabinet s'est tenue aujourd'hui, sous la présidence du Premier ministre Nikol Pashinyan.

Au cours de cette réunion, Nikol Pashinyan a évoqué les chiffres avancés par l'opposition au parlement concernant la fuite des spécialistes des technologies de l'information et l'augmentation du nombre de crimes particulièrement graves. "L'un des représentants de l'opposition a parlé des événements survenus dans le domaine des technologies de l'information. J'ai sorti les statistiques et le fait est que nous avons une augmentation du nombre de travailleurs informatiques enregistrés en février 2024 par rapport à février 2023. L'augmentation n'est pas très importante, mais nous avons quand même une croissance. L'affirmation selon laquelle les travailleurs du secteur des technologies de l'information quittent l'Arménie en masse n'a rien à voir avec la réalité. D'un autre côté, vous savez que nous avons tenu une réunion avec un très grand nombre de membres du secteur et que nous avons discuté du schéma de réglementation de nos politiques que nous pouvons introduire pour que le secteur des technologies de l'information et de la technologie de la République d'Arménie devienne plus attractif en général. Dans un avenir proche, nous discuterons et prendrons des décisions", a précisé le Premier ministre.

Se référant à l'augmentation du nombre de crimes particulièrement graves, Nikol Pashinyan a noté qu'elle est également liée aux changements dans la législation, sur la base desquels, par exemple, une affaire criminelle est désormais engagée pour tous les cas de mort subite. Selon le Premier ministre, il faut noter que la lutte contre la criminalité est un défi sérieux et que toutes les mesures nécessaires doivent être prises pour la rendre plus efficace.

Le chef du Gouvernement a également évoqué les problèmes existants dans le secteur de la construction. En résumé, le Premier ministre a declare: "Je tiens à souligner qu'il y a aussi la question du programme et de la réalité. Nous l'avons fixé dans le programme préélectoral, nous l'avons fixé dans le programme du gouvernement, nous avons commencé le processus, mais la mise en œuvre de n'importe quelle thèse du programme est un chemin que nous devons parcourir. En outre, personne ne peut tout prévoir. Nous devons également nous adapter à l'évolution de nos programmes et faire face aux situations que nous rencontrons. Et c'est là que le leadership entre en jeu pour que nous puissions également prendre des décisions. Dans cette logique, j'attache une grande importance au concept que j'ai d'ailleurs présenté au Parlement : nous devrions nous concentrer sur la résolution et le traitement des problèmes de l'Arménie réelle et élaborer toutes nos politiques, étrangères ou intérieures, sur cette base. C'est la décision que nous avons prise dans le cadre de notre leadership, et nous devons enregistrer cette décision et travailler selon cette logique.

Il y a beaucoup de problèmes, mais qui doit les résoudre ? Nous devons résoudre ces problèmes, et sans hésitation. Bien sûr, il est important que nous maîtrisions parfaitement le contenu. C'est également très important, car nous utilisons des récits depuis de nombreuses années, au niveau national, mais nous n'avons pas approfondi dans le contenu et la signification de ces récits. Il nous semble que la façon dont nous comprenons ou voulons comprendre les choses, c'est tout simplement cela. Mais ce n'est pas toujours le cas".

Le gouvernement a apporté des modifications et des ajouts à l'une des décisions adoptées précédemment, en raison de la nécessité d'assurer la mise en œuvre du programme pilote pour l'introduction du système d'assurance dans le secteur agricole pour l'année agricole 2024. Comme l'a noté le ministre de l'économie Gevorg Papoyan, en 2024, en raison du retrait de la compagnie de réassurance du marché arménien de l'assurance agricole, les compagnies d'assurance n'ont pas pu prendre en charge l'intégralité des risques d'assurance, compte tenu des pertes élevées causées par le changement climatique. Il est notamment prévu d'indemniser chaque compagnie d'assurance membre de l'agence à hauteur de 80 % de l'assurance indemnisée aux entrepreneurs dépassant le montant de 70 % de la prime d'assurance totale perçue par la compagnie d'assurance. Le ministre a noté qu'en 2024, le gouvernement fournira un soutien pour les dépenses opérationnelles et autres de l'Agence nationale des assureurs agricoles.

Le Premier ministre a souligné l'importance de la décision adoptée, tout en insistant sur la nécessité de l'améliorer. Le chef du gouvernement a ajouté que des mécanismes contenant des incitations pour le développement de l'agriculture devraient être introduits, ce qui sera intéressant pour les compagnies d'assurance et de reassurance.

Le projet de loi visant à modifier la loi “Sur le service militaire et le statut des militaries” a été approuvé. Selon le projet de loi, les méthodes de notification appropriées à donner aux citoyens pour qu'ils se présentent à leur bureau d'enregistrement militaire dans le cadre de l'organisation et de la conduite du service militaire obligatoire, des camps d'entraînement et des exercices militaires, ainsi que la portée des documents et les circonstances confirmant leur réception par le citoyen, seront clarifiées.

Le gouvernement a adopté une décision qui prévoit notamment d'accroître les capacités des technologies d'assistance à la procréation en Arménie. Il est également prévu de créer un centre de formation par simulation qui sera équipé des derniers équipements de recherche, de chirurgie et de réanimation et où les futurs médecins pourront développer leurs compétences pratiques tout en apprenant.

Section

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT