Économie

La Banque asiatique de développement prévoit que la croissance économique de l'Arménie atteindra 5,7 % en 2024

5 minutes de lecture

La Banque asiatique de développement prévoit que la croissance économique de l'Arménie atteindra 5,7 % en 2024

EREVAN, 11 AVRIL, ARMENPRESS: Selon les prévisions de la Banque asiatique de développement, la croissance de l'économie arménienne atteindra 5,7 % en 2024, a déclaré Luke Fochtman, directeur adjoint du bureau de la BAD à Erevan.

Abordant les perspectives économiques de l'Arménie cette année, Luke Fochtman a noté qu'en raison d'une possible légère diminution de la demande étrangère, la Banque prévoit une certaine modération de la croissance, jusqu'à 5,7 %. Selon l'orateur, le taux de croissance économique s'accélérera progressivement pour atteindre 6 % en 2025. Cela sera facilité par l'expansion des programmes d'investissement dans les infrastructures et le logement mis en œuvre par le gouvernement.

Luke Fochtman a noté que les importations et les exportations devraient progressivement diminuer par rapport aux indicateurs records de 2022 et 2023. L'investissement devrait atteindre 15,9 % cette année et 18,5 % en 2025, grâce à la croissance continue des dépenses en capital pour les infrastructures et les investissements sociaux, ainsi qu'à la poursuite de l'expansion de l'investissement privé.

Une certaine croissance est prévue dans le secteur de la consommation privée (4,1 % en 2024 et 4,1 % en 2025). Selon les auteurs du rapport, la consommation publique augmentera de 12,2 % cette année et diminuera à 11,1 % en 2025. Les secteurs de la construction et des services devraient connaître une croissance soutenue. Dans ce dernier, une augmentation de 9,3 % est attendue cette année, et de 9,4 % en 2025, ce qui sera dû à l'augmentation des entrées touristiques, assurant des gains forts mais modérés dans la finance, les loisirs, le commerce de détail, les transports, et l'information et la communication.

Les problèmes du secteur agricole devraient pousser l’indice de croissance à 0,9 % cette année et à 1,9 % en 2025. Toutefois, en cas de conditions météorologiques défavorables, ce chiffre sera inférieur.

Selon les prévisions, l’inflation devrait augmenter légèrement mais devrait rester faible au cours de la période de prévision. Si la politique monétaire s’assouplit, l’inflation pourrait augmenter en moyenne, pour atteindre 3 % en 2024 et 3,5 % l’année prochaine. Il est à noter que l'inflation d'ici fin 2024 se situera dans la fourchette de 2,5 à 5,5 % établie par la Banque centrale.

La politique budgétaire peut devenir plus inclusive en augmentant les allocations pour les transferts sociaux et les dépenses en capital.

Il est à noter que le budget 2024 prévoit un déficit de 4,6% du PIB ; selon les prévisions, les recettes s'élèveront à 24,9% du PIB. Cela est conforme à l'objectif du gouvernement d'augmenter le ratio impôts/PIB à 25 % d'ici 2026 grâce à une meilleure administration fiscale et à de nouvelles améliorations de la législation fiscale. Il convient de noter que l'introduction d'un système de déclaration du revenu universel, prévue pour cette année, augmentera également les recettes publiques. Les dépenses devraient atteindre 30,5% du PIB.

Il est prévu qu'en raison de la forte dévaluation du dram arménien, la dette publique augmentera légèrement, mais d'ici fin 2024, elle restera inférieure à 55 % du PIB.

La croissance des exportations et des importations devrait ralentir en raison du ralentissement de la demande globale et d’une nouvelle baisse du commerce de transit. Toutefois, les importations de matériaux de construction, de machines et d’équipements domineront à mesure que les investissements dans les grands projets d’infrastructures augmenteront.

Section

Emplacement

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT