Nouvelles politiques

Groupe d'amitié France- Arménie à l'Assemblée nationale française dénonce les tirs azerbaidjanais contre l’Arménie

4 minutes de lecture

Groupe d'amitié France- Arménie à l'Assemblée nationale française  dénonce les tirs azerbaidjanais contre l’Arménie

EREVAN, 10 AVRIL, ARMENPRESS: Le Groupe d'amitié France-Arménie à l'Assemblée nationale française a publié une déclaration condamnant le bombardement des positions arméniennes par l'Azerbaïdjan.

"Dans la nuit du 8 au 9 avril, les forces armées azerbaïdjanaises ont une nouvelle fois ouvert le feu sur des positions arméniennes dans la région de Syunik, dans le sud de l'Arménie.

Ces nouveaux tirs font suite à une série d'attaques azerbaïdjanaises les 5, 6 et 7 avril derniers, au cours desquelles les forces de Bakou ont ouvert le feu sur des positions à l'intérieur du territoire arménien depuis des positions militaires etablis dans les régions de Syunik, mais aussi du Gegharkunik et du Tavush.

Nous, députés du groupe d'amitié France-Arménie, condamnons fermement les attaques de l'Azerbaïdjan contre le territoire souverain de la République d'Arménie, que celles-ci visent des positions militaires établies pour la défense du territoire arménien ou des civils, comme cela a été le cas dans le village de Movses, dans la région de Tavush.

Alors que l'Arménie a fait preuve de la plus grande retenue et a réaffirmé son attachement au processus de négociation, ces provocations azerbaïdjanaises , ainsi que la stratégie de désinformation du régime de Bakou, ne doivent pas être tolérées par la communauté internationale.

En agissant ainsi, l'Azerbaïdjan renie ses engagements pris le 6 octobre 2022 à Prague en ors de la première réunion de la communauté politique européenne, lorsque l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont confirmé leur attachement à la Charte des Nations Unies et à la Déclaration d'Alma-Ata de 1991, par laquelle ils reconnaissent mutuellement leur intégrité territoriale et leur souveraineté.

Aujourd'hui, l'Azerbaïdjan occupe au mépris du droit internationale, des pans entiers du territoire souverain de la République d'Arménie: occupation précisement documentée par la Mission de l'Union européenne en Arménie (EUMA).

L'Union européenne doit exiger de l'Azerbaïdjan le retrait de ses troupes et la fin de l'occupation du territoire arménien afin de préserver la souveraineté territoriale de l'Arménie et la paix dans le Caucase du Sud", peut-on lire dans la déclaration, comme le rapporte"Armenpress".

Ces derniers jours, l'Azerbaïdjan a régulièrement bombardé les positions des forces armées arméniennes et des colonies pacifiques, tout en diffusant des informations erronées sur le bombardement présumé des positions azerbaïdjanaises par les forces armées arméniennes.

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT