Société

Olivier Decottignies: le droit au retour des personnes déplacées du Haut-Karabakh est aujourd'hui bafoué

1 minutes de lecture

Olivier Decottignies: le droit au retour des personnes déplacées du Haut-Karabakh  est aujourd'hui bafoué

EREVAN, 26 MARS, ARMENPRESS: Le droit au retour des personnes déplacées du Haut-Karabakh, reconnu par la Cour internationale de justice des Nations unies, est aujourd'hui violé. Comme le rapporte Armenpress, l'ambassadeur de France en Arménie, Olivier Decottignies , en a fait part dans son microblog sur le réseau social X.

" 100 000 Arméniens du Haut-Karabagh ont été forcés de fuir leur foyer après 9 mois de blocus et un assaut brutal de l'Azerbaïdjan.

Leur droit au retour, reconnu par la Cour internationale de justice, est aujourd'hui bafoué", écrit l'ambassadeur de France en publiant une photographie d'un panneau routier indiquant les distances à parcourir pour se rendre à Martakert, Stepanakert, Drmbon, Karvachar et Sotk.

Section

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT