Nouvelles politiques

L'Ambassadeur: l'Iran est prêt à fournir à l'Arménie toute l'assistance nécessaire au développement du pays

8 minutes de lecture

L'Ambassadeur: l'Iran est prêt à fournir à l'Arménie toute l'assistance nécessaire au développement du pays

EREVAN, 6 FÉVRIER, ARMENPRESS: La frontière commune entre l'Arménie et l'Iran est la plus sûre et a servi de garantie au développement des liens et des contacts entre les deux parties, ainsi qu'au bien-être des deux peuples. Téhéran a démontré par ses actions qu'il ne tolérerait aucun changement géopolitique dans cette région, a déclaré l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République islamique d'Iran auprès de la République d'Arménie, Mehdi Sobhani, lors d'une réunion avec des experts et des journalistes.

"Aujourd'hui, l'Iran mène la politique intérieure et étrangère la plus indépendante, et sans Téhéran, aucune équation dans la région ne peut être résolue. Notre pays fait partie de la solution aux crises et aux problèmes de la région. Malgré les pressions et les conspirations contre l'Iran au cours des 45 dernières années, notre pays a fait des progrès significatifs et, malgré les sanctions qui nous ont été imposées, a réalisé des avancées remarquables dans tous les domaines", a souligné M. Sobhani.

Selon l'ambassadeur, l'Iran mène une politique équilibrée avec les pays de la région, en mettant l'accent sur les pays voisins. En particulier, les relations entre l'Arménie et l'Iran se sont constamment développées depuis leur établissement. Après l'indépendance de l'Arménie, les résultats de la coopération entre les deux pays ont montré des tendances fiables de développement. La volonté et le désir des responsables des deux pays d'élargir les fondements historiques et culturels, de promouvoir la coexistence entre voisins et de renforcer les contacts et les relations humaines ont constitué une base solide qui a favorisé la poursuite des progrès.

"Le volume des échanges commerciaux, les relations économiques et le chiffre d'affaires entre les deux États enregistrent une croissance régulière, renforçant la coopération, en particulier dans les domaines de l'économie et des infrastructures. Les peuples iranien et arménien se sont toujours tenus côte à côte dans les moments de joie et de douleur. Aujourd'hui, l'Iran soutient l'intégrité territoriale et la souveraineté de la République d'Arménie et, comme par le passé, est prêt à mobiliser toutes ses ressources pour développer la coopération", a déclaré l'ambassadeur.

Sobhani a souligné que le Téhéran officiel soutient l'initiative "Carrefour de la paix" présentée par le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan, dont le contenu est l'établissement de la paix et de la stabilité dans la région et qui est basée sur la reconnaissance mutuelle de l'intégrité territoriale et de la souveraineté des pays. Selon l'ambassadeur, la position officielle d'Erevan est plus que logique et conforme aux normes internationales.

S'exprimant sur le format "3+3", M. Sobhani a rappelé qu'il est principalement conçu pour résoudre les problèmes existants entre les pays de la région avec leurs propres capacités. Il a noté que si le format enregistre des résultats tangibles, tous les pays seront intéressés par l'implication et la participation aux réunions.

S'il y a des escalades et des conflits dans notre région, ils ont un impact négatif sur tous les pays de la région, qui doivent donc devenir les garants de la résolution des problèmes par des efforts conjoints. Il est nécessaire d'être guidé par des motifs sincères et d'être cohérent dans l'établissement d'une paix réelle et d'une sécurité stable", a expliqué le diplomate.

Abordant la question du "Corridor de Zangezur" proposé par l'Azerbaïdjan et la Turquie, l'ambassadeur a souligné qu'il existe une approche généralement acceptée dans le monde, selon laquelle le corridor est perçu comme une opportunité de communication. Toutefois, dans notre région, cette approche est perçue de manière totalement différente. C'est pourquoi l'Iran a très clairement démontré par ses mesures qu'il ne tolérerait aucun changement géopolitique dans cette région.

"Nous saluons le déblocage de toutes les routes et communications, si cela se fait dans l'intérêt des pays et sous leur souveraineté. Nous soutenons le renforcement de l'Arménie et l'établissement de la paix et de la stabilité. Par conséquent, seul l'équilibre des forces dans notre région contribuera à tout cela. Nous sommes prêts à fournir toute l'assistance dont l'Arménie aura besoin pour poursuivre son développement", a assuré M. Sobhani.

"Pour l'Iran, l'Arménie est la meilleure voie d'accès au nord et à la mer Noire. Et pour l'Arménie, l'Iran est également la meilleure direction pour accéder au sud, au même port iranien de Chabahar.

La question clé de l'économie est d'assurer le transport et le fonctionnement fiable de l'infrastructure. La construction du tronçon routier Kajaran-Agarak est un facteur important pour faciliter le transport et augmenter le volume des échanges. Pour que l'itinéraire passant par l'Arménie soit plus rentable et attrayant, il est nécessaire de simplifier les lois, de réduire les tarifs routiers et d'améliorer l'infrastructure existante", a ajouté l'ambassadeur d'Iran en Arménie.

Manvel Margaryan

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT