Artsakh

Les habitants de l'Artsakh maintiennent fermée la route Aghdam-Stepanakert, rejetant la fausse charité de Bakou

4 minutes de lecture

Les habitants de l'Artsakh maintiennent fermée la route Aghdam-Stepanakert, rejetant la fausse charité de Bakou

STEPANAKERT, 30 AOÛT, ARMENPRESS: De nombreux habitants de l'Artsakh continuent de bloquer la route Aghdam-Stepanakert par laquelle l'Azerbaïdjan veut envoyer une "aide humanitaire" à l'Artsakh.

Les habitants de l'Artsakh qui ont bloqué la route disent qu'ils ne veulent pas recevoir d'aide de l'Etat meurtrier, pour eux c'est inacceptable et c'est une ligne rouge.

Ils assurent que l'Azerbaïdjan n'a jamais eu et n'a jamais eu de programme pacifique, comme en témoignent les déclarations régulières de l'Azerbaïdjan sur la haine de l'Arménie.

"L'ouverture de cette route ne peut être autorisée car elle signifie la mort du peuple d'Artsakh. Si un Azerbaïdjanais pénètre dans l'Artsakh, même sous le couvert d'une soi-disant aide humanitaire, il ne rencontrera aucune opposition. Nous n'avons pas le droit d'ouvrir cette route, elle nous apportera la mort et nous quitterons lentement l'Artsakh", a déclaré l'un des participants au rassemblement.

L'ancien maire d'Askeran, Alesha Gabrielyan, a déclaré à l'Artsakh News Agency que les Azerbaïdjanais avaient franchi le barrage des soldats de la paix russes et essayaient d'installer des tentes. "Nous sommes à 200-400 mètres des Azerbaïdjanais. Nous sommes ici pour empêcher les 'biens humanitaires' d'atteindre l'Artsakh. Nous n'avons pas besoin de l'aide qu'ils envoient. Qu'ils ouvrent le corridor de Kashatagh (ndlr : Latchine)", a déclaré M. Gabrielyan.

Le photographe David Kagramanyan, de l'Artsakh Information Headquarters, a également rapporté que le chef de l'administration d'Askeran, Hrayr Apresyan, a rencontré l'un des représentants des troupes russes de maintien de la paix qui se trouve actuellement avec les Azerbaïdjanais.

"Le représentant des forces de maintien de la paix a assuré à Hrayr Apresyan qu'il ne permettrait en aucun cas aux Azerbaïdjanais d'aller de l'avant", a écrit M. Kahramanyan sur sa page Facebook.

Il a également indiqué que les habitants de l'Artsakh qui ont bloqué la route installent des tentes dans cette section.

Des représentants azerbaïdjanais ont également installé des tentes devant le bloc des forces de maintien de la paix russes, où sont garés des camions azerbaïdjanais.

Le 29 août, l'Azerbaïdjan a déclaré qu'il enverrait 40 tonnes de farine au Haut-Karabakh via la route Aghdam-Stepanakert. L'Azerbaïdjan, qui a créé une catastrophe humanitaire dans le Haut-Karabakh en bloquant le corridor de Latchine et qui nie régulièrement cette catastrophe humanitaire, a décidé de faire preuve d'humanité et a prétendument fait un "geste humanitaire". Les autorités de Stepanakert ont déclaré par la suite qu'il n'y avait pas eu d'accord avec les autorités de l'Artsakh pour accepter la "cargaison humanitaire" offerte par l'Azerbaïdjan et qu'il n'y avait pas eu de décision d'accepter cette cargaison.

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone
fbtelegramyoutubexinstagramtiktokdzenspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT