Analytique

Selon un expert, de nouvelles réalités permettront à l'Arménie et à l'Arabie saoudite d'établir des liens étroits

6 minutes de lecture

Selon un expert, de nouvelles réalités permettront à l'Arménie et à l'Arabie saoudite d'établir des liens étroits

EREVAN, 13 JUIN, ARMENPRESS: Les relations avec l'Arabie saoudite sont importantes tant sur le plan politique qu'économique et l'Arménie devrait donc faire preuve d'une grande cohérence dans l'établissement et le développement de liens étroits avec Riyad, notamment dans le contexte de nouvelles réalités positives qui contribueront à un partenariat bénéfique, a déclaré à ARMENPRESS l'historien Armen Petrosyan, docteur en philosophie, orientaliste et expert en études arabes.

"L'Arabie saoudite est l'un des acteurs les plus influents du Moyen-Orient et, plus généralement, du monde arabo-musulman, et un acteur clé qui aspire au leadership à plusieurs niveaux à la fois. Riyad participe à la course à la résolution de divers problèmes régionaux avec ses concurrents dans cette même logique, et ne pas avoir de liens étroits avec un tel pays est donc une grave lacune en termes d'avancement de nos intérêts au Moyen-Orient", a déclaré M. Petrosyan.

Armen Petrosyan affirme qu'après la guerre du Haut-Karabakh de 2020, dans le contexte des réalités existantes dans le Caucase du Sud, les processus de normalisation entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et entre l'Arménie et la Turquie, ainsi que les efforts visant à résoudre le conflit du Haut-Karabakh, ont un effet secondaire sur l'Arabie saoudite, qui a besoin d'un soutien de la part de la communauté internationale, ont un effet secondaire sur la politique de l'Arabie saoudite dans notre région, car pendant de nombreuses décennies, l'Azerbaïdjan, en collaboration avec la Turquie, a tenté de déformer le conflit du Haut-Karabakh en le présentant comme un conflit religieux, afin d'obtenir un certain soutien dans le monde arabo-musulman.

"Les changements positifs permettent naturellement aux pays qui évitaient d'établir des relations avec l'Arménie en raison du conflit du Haut-Karabakh de changer de position. Le futur partenariat entre l'Arménie et l'Arabie saoudite est envisagé dans ce contexte", a déclaré M. Petrosyan.

L'expert en études arabes a déclaré que le prochain facteur important est la politique du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman Al Saud cherchant à renforcer l'influence de son pays sur différentes plateformes à la fois. Tout d'abord, l'obtention de positions de premier plan dans les technologies de l'information, ainsi que le rétablissement des relations politiques avec les pays qui contribueraient à améliorer sa situation. Selon M. Petrosyan, l'Arménie n'est plus une destination controversée pour l'Arabie saoudite compte tenu des nouvelles réalités dans le Caucase du Sud.

Il a rappelé les tentatives de normalisation des relations, notamment les efforts des Émirats arabes unis et de l'Égypte pour établir des liens mutuels, ainsi que la visite du quatrième président arménien Armen Sarkissian en Arabie saoudite.

"L'autre fait important est la normalisation des relations entre l'Iran et l'Arabie saoudite, car l'Iran et la Turquie ont été les concurrents de l'Arabie saoudite pendant des décennies. L'Iran a toujours été sensible au renforcement des positions de ses concurrents ou au développement des liens dans les pays voisins, jusqu'à ce que le processus de normalisation entre l'Iran et l'Arabie saoudite commence en mars de cette année, avec le rétablissement des ambassades et des consulats", a déclaré M. Petrosyan.

"Par exemple, l'ambassadeur d'Arménie en Iran pourrait laisser entendre, lors de ses réunions au ministère des Affaires étrangères, que la médiation de l'Iran serait souhaitable dans le cadre du processus de normalisation entre l'Arménie et l'Arabie saoudite. Un tel geste de la part de l'Iran pourrait avoir un impact positif sur l'établissement de liens bilatéraux et multilatéraux", a ajouté M. Petrosyan.

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone
fbtelegramyoutubexinstagramtiktokdzenspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT