Culture

Le maître du duduk arménien Djivan Gasparyan est décédé

3 minutes de lecture

Le maître du duduk arménien Djivan Gasparyan est décédé

EREVAN, 6 JUILLET, ARMENPRESS. Nous venons d’apprendre ce matin à Erévan, la disparition du plus célèbre dudukiste Arménien, artiste Populaire d’Arménie et d’Union soviétique, Djivan Gasparyan à l’âge de 92 ans.

C’est son petit-fils Djivan Gasparyan qui a donné la nouvelle de la mort du grand artiste du duduk mondialement connu.

Djivan Gasparyan était né le 12octobre 1928 dans le village de Solak dans la région de Kodayk en Arménie. Il avait eu une enfance difficile avec la disparition de sa mère alors qu’il était encore jeune. Son père a participé à la Seconde guerre mondiale. Pour cette raison Djivan Gasparyan a passé son enfance à l’orphelinat. Il découvrait le duduk à l’âge de 6 ans. En 1947 il se rendait à Moscou pour un concert. Après le concert il recevait des mains de Staline, une montre «Pobeda».

En 1956 il gagnait son premier prix, en 1959 sa première médaille d’or au 4efestival international de l’Unesco. Dans le même concours il gagnait en 1962 une médaille d’argent, en 1973 le bronze. En cette année 1973 il recevait également le titre d’Artiste populaire d’Arménie. En 1988 il débutait une carrière internationale. Il a participé aux musiques de films dont «La dernière tentation du Christ», «Gladiator», «Sirana», «Diamant de sang».

Djivan Gasparyan a produit plus d’une vingtaines d’albums et a enregistré plus de 1000 musiques au duduk a participé à près de 20 000 concerts.

Avec la disparition de Djivan Gasparyan, l’Arménie, la diaspora arménienne et le duduk arménien perdent le plus célèbre de son ambassadeur.

Section

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT