L'heure à Erevan: 11:07:36,   27 Février

La politique de la Turquie reste une menace pour l'Arménie et son peuple, affirme Pachinian

La politique de la Turquie reste une menace pour l'Arménie et son peuple, affirme Pachinian

EREVAN, 13 DÉCEMBRE, ARMENPRESS: L'adoption de la résolution S.Res.150 par le Sénat américain élève le processus de reconnaissance internationale du génocide des Arméniens à un nouveau niveau, a déclaré le Premier ministre arménien Nikol Pachinian, commentant la reconnaissance du génocide des Arméniens par le Sénat américain.

« Au nom du peuple arménien, je tiens à remercier tous les membres du Sénat américain, les membres de la Chambre des représentants, car cette dernière a également adopté une résolution reconnaissant le génocide des Arméniens fin octobre. Nous devons adresser des remerciements aux Arméniens des États-Unis, à toutes les organisations et individus qui ont contribué à cette décision importante et historique », a déclaré le Premier ministre.

Il a également félicité le peuple arménien pour cette victoire historique de la vérité qui ouvre une nouvelle page pour le processus de reconnaissance internationale du génocide des Arméniens.

« La reconnaissance internationale du génocide des Arméniens est importante pour nous non seulement pour l’affirmation de la vérité historique, mais également en tant que composante clé du mouvement global de prévention des génocides. Vous savez que, sur proposition de l'Arménie, les Nations Unies ont déclaré le 9 décembre Journée internationale de commémoration des victimes du crime de génocide, d'affirmation de leur dignité et de prévention de ce crime. La reconnaissance du génocide des Arméniens comporte également un volet de sécurité pour nous, et ce processus est important pour garantir la sécurité de notre pays et de son peuple. Je veux déclarer que ce n'est pas le génocide de 1915, mais la politique négationniste de la Turquie qui nous oblige à déclarer que cette politique de la Turquie reste une menace pour le peuple arménien et l'Arménie », a déclaré Pachinian.

Selon lui, les décisions prises par les États-Unis et plusieurs autres pays prouvent que la Turquie mène une politique agressive et non constructive dans la région. « Voyons ce qui se passe dans notre région: la politique agressive de la Turquie contre la Syrie, l'Iran, Chypre, la Grèce. Et la Turquie maintient l'Arménie sous blocus, ce qui montre clairement le rôle que ce pays joue aujourd'hui dans notre région. »

« La communauté internationale devrait adopter une position ferme face aux actions de la Turquie et encourager la Turquie à réévaluer et à revoir son rôle dans la région. À l'instar des précédents gouvernements arméniens, notre gouvernement déclare également que nous sommes prêts à établir des relations avec la Turquie sans conditions préalables. Par ailleurs, nous avons déclaré que, pour nous, la reconnaissance du génocide des Arméniens n'était pas une question d'ordre du jour des relations avec la Turquie. La reconnaissance du génocide des Arméniens est tout d'abord nécessaire à la Turquie dans le cadre des actions que j'ai mentionnées selon lesquelles ce pays devrait revoir son rôle dans la région », a ajouté le Premier ministre.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1
Tokyo 2020
youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page