L'heure à Erevan: 11:07:36,   24 Janvier

Pasinyan a évoqué l'état actuel du système d'administration publique à la séance du gouvernement

Pasinyan a évoqué l'état actuel du système d'administration publique à la séance du 
gouvernement

EREVAN, 12 DÉCEMBRE, ARMENPRESS: Le Premier ministre Pashinyan a tenu aujourd'hui la séance ordinaire du gouvernement.


Le gouvernement a approuvé le plan stratégique pour le développement et l'amélioration de l'administration du Comité des recettes publiques de la République d’Arménie pour 2020-2024, qui  contribuera à la mise en œuvre des lignes directrices pour les autorités fiscales et douanières, ainsi que le respect des obligations contractées par les organisations internationales. Le plan définit les priorités du Comité des recettes publiques pour les années à venir, qui se concentrera sur l'amélioration de l'administration fiscale et douanière.


Au cours de la discussion de la question, le Premier ministre a également évoqué l'état actuel du système d'administration publique, notant qu'aujourd'hui nous n'avons pas de système d'administration publique capable de fonctionner normalement. « Est-il possible d'obtenir aujourd'hui des informations normales en République d'Arménie sur notre croissance économique et l'état actuel de notre économie? Ce n'est pas possible. Par exemple, je ne peux pas obtenir les informations dont j'ai besoin. Est-il possible d'avoir une évaluation de nos organes étatiques, qui seront plus ou moins proches les uns des autres, de notre situation économique, du potentiel de notre économie, de notre croissance économique? Alors pourquoi faisons-nous cela? Parce que la seule façon dont cela peut fonctionner est de mettre l'accent politique et de pousser le système étatique à résoudre ce problème », noté Pashinyan,  ajoutant qu'aujourd'hui il n'y a pas de potentiel dans le système d'administration publique pour  élaborer ces stratégies.




Selon la remarque de Nikol Pashinyan, les résultats du gouvernement de  cette année, tous les indicateurs économiques et les succès, ont été faits  pour contrarier le système de l’administration publique et les ministères. «Ne vous en offusquez pas, mais la lutte contre la corruption en Arménie est toujours en cours, malgré le système d'administration publique, car tout le système d'application de la loi doit être demandé un peu plus tard - et que s'est-il passé?  Et la raison sera toujours trouvée. Et disons que tout le système étatique résiste, oui, à la révolution. Et je briserai cette résistance, il n'y a pas d'autre moyen, parce que le peuple arménien a voté pour moi et mon équipe politique pour faire des changement dans ce pays, pour ne pas tourner constamment et  à différentes occasions», a-t-il noté.


Le gouvernement a déterminé le statut et la procédure de l’attaché douanier à l'ambassade de la République d'Arménie en Fédération de Russie. L'attaché  douanier fera ses activités comme conseiller auprès du service diplomatique d'Arménie en Fédération de Russie. Selon la justification, la décision est prise de représenter les intérêts douaniers de l'Arménie en Russie et d'assurer une coopération mutuellement avantageuse et intensive entre l'Arménie et la Russie en matière douanière. «Il convient de noter que nous avons une très bonne ambiance au travail avec nos partenaires en Russie et en Géorgie et que nous travaillons de manière très efficace, et le statut d'un attaché  douanier nous aidera afin que les membres de notre gouvernement ne s'occupent pas de toutes les questions qui se posent. Lorsque les membres du gouvernement doivent traiter toutes les questions, des questions très importantes en souffrent parfois », a souligné Nikol Pashinyan. 


Le gouvernement a approuvé l'initiative législative du gouvernement sur le paquet de lois sur «L'ajout au Code pénal de la République d'Arménie» et «L'ajout au Code de procédure pénale de la République d'Arménie». Le projet propose de compléter le Code pénal de la République d'Arménie par l'article 226.2, qui imposera la  responsabilité à la personne ou au groupe de personnes qui commettront, propageront ou justifieront la violence. Nikol Pashinyan a souligné l'importance du projet de loi, le considérant comme un projet de principe, basé sur la logique et l'idéologie de la Révolution de velours.  


Dans ce contexte, en faisant référence à la Convention d'Istanbul, Nikol Pashinyan a demandé au ministre de la Justice Roustam Badassian si l'évaluation internationale avait été reçue.


Le ministre a déclaré avoir reçu l'avis juridique de la Commission de Venise, selon lequel toutes les spéculations sont inutiles.« L'objet de la Convention est la prévention de la violence domestique. C'est toujours une question de spéculation qu'il s'agisse du mariage homosexuel ou de l'adoption d'enfants par eux, mais l'organe du CdE a clairement déclaré que la Convention n'a rien à voir avec cette perception », a souligné Roustam Badassian.  


Le Premier ministre a noté que la violence en République d'Arménie, ainsi que la corruption, devaient être éradiquées. « La politique de prévention est très importante à cet égard, et   l'adoption de ce projet est très importante. Je tiens à noter que, quelle que soit la convention, personne ne devrait être soumis à la violence en République d'Arménie », a déclaré Nikol Pashinyan.




youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Haypost

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page