L'heure à Erevan: 11:07:36,   14 Octobre

Nikol Pashinyan: « Nous devons donner un nouvel essor à la lutte contre la corruption »

Nikol Pashinyan: « Nous devons donner un nouvel essor à la lutte contre la corruption »

EREVAN, 20 SEPTEMBRE, ARMENPRESS: Le Premier ministre Nikol Pashinyan a tenu une réunion avec la participation des responsables et des représentants du système de maintien de l'ordre.


Le Chef de Police par intérim, Arman Sarkissan, le Directeur par intérim du Service de la Sécurité nationale, Edward Martirossian, le Procureur général Arthur Davtian, le Président du Comité d'enquête, Haik Grigorian, le Chef du Service de contrôle de l'Etat par intérim, Argichti Karamian, le ministre adjoint de la Justice Rafik Grigorian et le Chef du Service des Enquêtes spéciales Volodia Hovhannissian ont également assisté à la réunion.


Au début de la réunion, le Premier ministre Pashinyan a déclaré: « L'objectif de notre réunion d'aujourd'hui est de résumer les résultats de la lutte contre la corruption pendant plus d'un an, en tenant compte des importants changements de personnel dans le système de maintien de l'ordre, ainsi que de déterminer les mesures à prendre à cet égard.


En général, je pense que nous devons donner un nouvel essor à la lutte contre la corruption et, si l'on peut dire, relancer ce processus, car j'estime qu'il est extrêmement important non seulement de détecter les infractions de corruption déjà commises, mais je suis convaincu que, si nous n’avons pas suffisamment de principes à cet égard, la corruption est un phénomène qui trouvera le moyen de s’adapter aux nouvelles conditions et qui a tendance à revenir lentement.


Et en général, je voudrais souligner que lorsque nous parlons d'infractions de corruption, pour des raisons évidentes, nous faisons toujours référence aux cas d'infractions de corruption déjà commises, ce à quoi nous pensons, certes, mais il ne s’agit pas seulement d’eux, la lutte contre la corruption est tout aussi importante dans les réalités actuelles, en ce qui concerne le système de gouvernement actuel.Ե


Et j'espère que, grâce aux discussions d'aujourd'hui, nous assurerons également l'intégralité de l'interaction du système de maintien de l'ordre, car des problèmes sont apparus dans ce domaine dans cette période. Bien entendu, la lutte contre la corruption a plusieurs objectifs importants pour nous, et j'ai déjà souligné l'un d'entre eux, à savoir l'objectif prophylactique consistant à exclure la réémergence de la corruption dans le système d'administration publique arménien.


Le deuxième point important est que les dommages causés à l’État et à la population soient réparés. Bien sûr, nous avons déjà récupéré environ 51 milliards de drams par an pendant 4 à 5 mois, ce qui n’est pas une petite somme en principe, mais en fait, les informations que nous avons générées et mises en forme nous donnent une raison de dire que il y a beaucoup plus à faire ici.


La prochaine direction importante est la nécessité d'instaurer à la fin l'ordre et la discipline en Arménie à cet égard. Puisque je sais qu'il y aura des commentaires d'accompagnement, nos actions en même temps ne devraient en aucun cas être ni perçues comme un processus de répression. C'est aussi très important. L’ensemble du processus doit être organisé de manière à ne nuire en aucun cas à l’image de l’Arménie en tant qu’État démocratique et légal, mais à l’inverse: chaque action et chaque mouvement allant dans cette direction devrait non seulement renforcer davantage l’image de notre pays, mais en être vraiment un. »


Les questions relatives aux mesures de lutte contre la corruption ont ensuite été abordées.




youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Haypost

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page