L'heure à Erevan: 11:07:36,   22 Octobre

Le ministère des Affaires étrangères d’Artsakh a réagi aux déclarations en Ukraine et en Géorgie

Le ministère des Affaires étrangères d’Artsakh a réagi aux déclarations en Ukraine et en Géorgie

STEPANAKERT, LE 18 SEPTEMBRE, ARMENPRESS : Le ministère des Affaires étrangères d’Artsakh a réagi aux déclarations des ministères des Affaires étrangères de la  Géorgie et de l’Ukraine sur les élections dans les collectivités autonomes d’Artsakh,informe le service de presse du ministère.

Le 8 septembre, des élections des collectivités autonomes ont eu lieu en République d’Artsakh qui étaient une autre réussite des autorités et de la société d’Artsakh dans le processus du développement et du renforcement continu des institutions démocratiques de la République.

La réaction énervée des autorités d’Azerbaïdjan sur les élections organisées quoique  prévisible mais  était pas seulement une autre manifestation du négationnisme des droits fondamentaux des citoyens d’Artsakh mais aussi des valeurs démocratiques en générale.

Il est plus perplexe les déclarations des ministères des Affaires étrangères de la Géorgie et de l’Ukraine qui s’associent  au régime anti-démocratique de l’Azerbaïdjan. Les déclarations pareilles pas seulement contredisent au dévouement déclaré par la Géorgie et l'Ukraine aux valeurs démocratiques mais aussi constituent une ingérence aux affaires intérieures de la République d'Artsakh et violent le principe de l'égalité de droits des peuples et de la souveraineté des Etats.

Les déclarations des ministères des Affaires étrangères de la Géorgie et de l'Ukraine contiennent des thèses qui dénaturent l'essence du conflit entre l'Azerbaïdjan et le Haut-Karabagh et ont pour objectif de le présenter comme un différend territorial et d'exprimer leur soutien aux soit-disant frontières  internationalement reconnues de l'Azerbaïdjan.

A cet égard, nous tenons à rappeler aux parties géorgienne et ukrainienne que l'Azerbaïdjan n'a pas de frontières internationalement reconnues sauf la partie russo-azerbaidjanaise. En outre, il n'existe pas d'accord définitif sur une partie importante de la frontière géorgeo-azerbaïdjanaise jusqu'à ce jour. Pas seulement les frontières de l'Azerbaïdjan avec la Géorgie mais aussi celles avec d'autres pays voisins ne sont pas précisées. Avec certains d'entre eux le processus de délimitation et de démarcation n'a même pas commencé.

Nous appelons les autorités géorgiennes et ukrainiennes à rester fidèles au système déclaré de valeurs fondé sur les principes démocratiques et le respect des droits et des libertés de l'homme et, à l'avenir, à s'abstenir des déclarations concernant la réalisation de leurs droits fondamentaux par les citoyens de république d'Artsakh, qui sont enregistrés dans des documents internationaux fondamentaux», se dit dans le communiqué.

 




youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Haypost

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page