L'heure à Erevan: 11:07:36,   18 Août

Les résultats de la rencontre à Washington aux yeux des ministres des Affaires étrangères des deux pays


WASHINGTON, LE 21 JUIN, ARMENPRESS : Le règlement du conflit du Haut-Karabagh n’a pas d’alternative. C’est ce qui a été déclaré aux représentants des médias par le ministre arménien des Affaires étrangères, Zohrab Mnatsakanian, après la rencontre avec son homologue azerbaïdjanais.

«Les développements récents (la tension à la  zone du conflit du Haut-Karabagh) ont leur influence sur  le processus des négociations. Il faut adopter une approche prudente et rester fidèle aux accords qui ont été obtenus pendant ces derniers mois. Et c’était  la partie importante de nos négociations d’aujourd’hui. », a dit le ministre arménien, informe la Voix d’Amérique.

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères a noté que les idées et les dispositions du document discuté n’avaient pas changé.

Selon lui, l’Arménie et l’Azerbaïdjan ont quelques désaccords sur certains principes et détails. Il faut de la volonté politique pour avancer. Il trouve que même les violations du cessez-le-feu ne doivent pas faire obstacle au progrès du processus.

«Nous avançons à  la base du  même programme de paix qui était sur la table il y a 15 ans.», a déclaré Mammadyarov.  

Il a qualifié d’assez intensif l’échange des idées à Washington. « Les coprésidents ont fait des propositions concrets supplémentaires que nous devons étudier. Il faut voir comment avancer dans ces négociations. Malheureusement, comme vous le savez, il y avait une escalade de la tension. » a dit Elmar Mammadyarov.

Le ministre arménien des Affaires étrangères a également souligné la nécessité de la volonté politique. Il a noté que les négociations se poursuivaient sur les principes connues, mais que chaque accord devrait se baser sur un  consensus en faveur des peuples de l’Arménie, du Haut-Karabagh et de l’Azerbaïdjan.

«Les violations du cessez-le-feu sont des défis importants. Il faut réduire la menace de l’escalade de la tension, qui permettra d’assurer une ambiance propice à l’avancement ». a dit Mnatsakanian. 

Selon les parties et les médiateurs, la discussion a porté sur les mesures pour  la croissance de la confiance parmi les peuples. Les parties sont convenues de la poursuite des négociations et de la prochaine rencontre.




A ce même sujet

… dernière nouvelle "Karabakh conflict"
Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page