L'heure à Erevan: 11:07:36,   19 Juillet

« Au moment où un juge est gêné dans ses décisions, il ne l’est plus » : candidat au poste de la Cour constitutionnelle


EREVAN, LE 13 JUIN, ARMENPRESS: Vahé Grigorian, candidat au poste du juge de la Cour constitutionnelle, a assuré qu'il ne serait nullement gêné dans l'exercice de son pouvoir judiciaire aux représentants des médias rassemblés au Parlement où se tenait sa rencontre à huis clos avec la force parlementaire au pouvoir.

«Je ne serai nullement gêné. Je ne vais pas être élu à ce poste pour être le représentant d'un quelconque groupe. J'ai préalablement discuté de cette question avec tous ceux qui me voue de la confiance; je ne perpétuerai pas les anciennes traditions. », a-t-il déclaré en réponse à la question du journaliste sur les préoccupations de l’opposition sur son impartialité du fait de ses liens proches avec les représentants du gouvernement.  

Il a ajouté qu’avoir des opinions politiques et permettre qu'elles influencent la justice rendue étaient deux choses différentes.

Le journaliste a continué à insister sur les éventuels appels et tentatives d’interférence dans la justice par les membres du gouvernement. «Selon la perception sur les juges de ces dernières années il est possible de leur téléphoner et de leur dire que faire. C’est moi qui prendrai toute décision. Je ne me justifierais jamais que j’ai été gêné car au moment où je serais gêné, je ne serai plus  un juge», a-t-il répondu. 

La candidature de Vahé Grigorian a été proposée au poste du juge de la Cour constitutionnelle par le président Armen Sarkissian le 31 mai.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contac[email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page