L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Mai

Le Premier ministre Nikol Pashinyan a rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide arménien à Tsitsernakaberd


EREVAN, 24 AVRIL, ARMENPRESS: Le Premier ministre Nikol Pashinyan et Mme Anna Hakobyan ont visité le complexe commémoratif de Tsitsernakaberd et ont rendu hommage aux victimes du génocide arménien avec les plus hautes autorités religieuses et laïques du pays. Nikol Pashinyan a déposé une gerbe de fleurs au Mémorial des victimes du génocide arménien, ainsi que des fleurs à la flamme éternelle commémorant les martyrs, informe le cabinet du Premier ministre.

Dirigée par le Catholicos de Tous les Arméniens Garegin II, l'Ordre d'Intercession était dédié aux saints martyrs du génocide arménien.

Le Premier ministre Pashinyan et Mme Hakobyan se sont ensuite rendus au Musée-Institut du génocide arménien et ont pris connaissance de l’exposition intitulée «Témoins du génocide arménien âgés de 150 ans; Vardapet Komitas et Hovhannès Toumanian»

                                                                      ***

L’exposition est consacrée au 150e anniversaire des grands intellectuels du peuple arménien Komitas Vardapet et Hovhannès Toumanian.

Le but de l’exposition est de faire connaître l’histoire du génocide arménien, les liens de ces intellectuels avec le génocide. L'exposition a deux directions principales en termes de contenu: d’une part, les relations amicales et créatrices de deux génies sont présentées et, d’autre part, l’influence du génocide arménien et ses conséquences tragiques sur eux.

L'exposition bilingue (en arménien et en anglais), composée de huit parties, comprend à la fois des documents originaux provenant des collections de l'Institut-musée du génocide arménien, ainsi que des documents et des photographies de divers archives et musées d'Arménie. Pour la première fois, un fragment de l'enregistrement vidéo d'Aghavni Mkrtchyan, une habitante de Bitlis qui a survécu au génocide arménien, est exposé qui raconte sur l'aide de Hovhannès Toumanian aux réfugiés à Etchmiadzin en 1915. L'un des objets présentés est le rosaire créé par Varderes Atanessian qui a également été exilé à Tchankr avril 1915 et a été tué. Les noms des 99 intellectuels exilés sont gravés sur le rosaire et le premier porte le nom de Vardapet Komitas.

L'exposition est accompagnée par l'interprétation d'Araks Mansourian de l'opéra inachevé «Anouche» de Komitas, écrit sur les motifs du poème éponyme de Toumanian. Des croquis du célèbre artiste arménien Sarkis Mouradian de la série «Komitas» sont également présentés. L'exposition sera ouverte jusqu'au 30 août de l'année en cours.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page