L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Mai

Une femme se réveille après 28 ans dans un état végétatif


EREVAN, 23 AVRIL, ARMENPRESS: C’est le journal The National qui relaye ce lundi ce miracle de la médecine. Munira Abdulla avait 32 ans en 1991 lorsqu'elle été victime d’un accident grave qui l’a plongée dans un coma végétatif, ropparte RTL.


Elle se trouvait avec son fils, alors âgé de 4 ans, dans une voiture qui a été violemment percutée par un bus. Au moment de la collision, Munira s’est jetée sur son fils pour le protéger et minimiser l'impact. Elle a été gravement blessée à la tête. Son fils est sorti de l’accident, indemne. Il avait juste une ecchymose.


La mère a été transférée dans une clinique londonienne pour être soignée.  Là-bas, les médecins ont diagnostiqué un coma végétatif, ce qui signifie qu'elle était complètement insensible et incapable de communiquer, mais capable de ressentir de la douleur.


De retour aux Émirats arabes unis, Munira a été placée sous un ventilateur et une sonde d’alimentation pour la maintenir en vie. Elle a passé trois décennies, dépendantes de machines.


Mais en avril 2017, Cheikh Mohamed bin Zayed, le prince héritier d'Abou Dhabi, a eu vent de son cas et a accordé à sa famille une bourse pour poursuivre un traitement innovant en Allemagne.


Mme Abdulla a donc été acheminée par avion en Allemagne où elle a subi des interventions chirurgicales pour "réparer" ses muscles, tout en recevant des médicaments pour améliorer son sommeil.


Environ un an plus tard, la patiente aurait commencé à émettre des sons étranges et, trois jours plus tard, elle aurait appelé son fils, Omar en prononçant son prénom, le rendant fou de joie.


"C'était elle! Elle m'appelait, je volais de joie. Pendant des années, j'ai rêvé de ce moment et mon nom a été le premier mot qu'elle a prononcé", a-t-il déclaré au journal.


Selon un rapport médical issu de l'hôpital de Mafraq, la patiente serait désormais capable de communiquer avec son entourage.


Elle serait également capable de réciter des prières et de s'entretenir avec ses proches. Mais elle doit toujours suivre une physiothérapie importante pour retrouver l'usage de ses muscles.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page