L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Mai

Le ministre assure que l’Etat n’accumule pas de dettes à la suite de l’augmentation du prix de gaz


EREVAN, LE 18 AVRIL, ARMENPRESS: La République d’Arménie n’accumule pas et ne peut pas accumuler de dettes à la suite de l’augmentation du prix de gaz.

Comme en informe  «Armenpress», c’est ce qui a été annoncé par Garéguine Baghramian, ministre par intérim  des infrastructures énergétiques et des Ressources naturelles au cours d’un entretien accordé aux journalistes à l’Assemblée nationale le 18 avril.  

«Les discussions sur le prix du gaz sont en cours. Il existe certaines propositions et nous devons en discuter avec le Gazprom russe. Je ne pourrais pas indiquer quand est-ce que ce serait et dans quels délais. La marge est payée par la compagnie si les prix pour les consommateurs n’augmentent pas. Je le dis pour que les soupçons sur l’accumulation des dettes  se dissipent. L’Etat n’accumule aucune dette et ne peut pas l'accumuler.», a assuré M. Baghramian.

Le ministre par intérim a noté qu’au cours de la séance intergouvernementale arméno-russe il  a été convenu de présenter un projet sur les mécanismes des tarifs du gaz jusqu’au 1e juin.

« Cet accord sera favorable dans le sens où nous aurons une certaine prévisibilité pour cinq mois.», a dit Garéguine Baghramian.

A partir du 1e janvier la partie russe a augmenté le prix du gaz de 15 dollars. Or, le prix est resté invariable pour les consommateurs. La marge est compensée par la compagnie Gazprom Armenia.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page