L'heure à Erevan: 11:07:36,   20 Avril

Les changements radicaux et brusques du modèle de la lutte contre la corruption peuvent être risqués


EREVAN, LE 17 AVRIL, ARMENPRESS: Deux modèles d’un organe de lutte contre la corruption sont discutés en Arménie.

Selon l’un des modèles la lutte anti-corruption sera confié à un organe indépendant qui se chargera également de la prévention. Le second  modèle prévoit la mise en place d’un organe qui sera chargé de la lutte anti-corruption mais aussi de la poursuite pénale.

Comme en informe  «Armenpress»,c’est ce qui a été déclaré par le Procureur général Arthur Davtian aux journalistes.

Néanmoins, il a émis quelques réserves. «Je crois que les changements radicaux  et brusques du modèle peuvent être risqués. Si nous envisageons d’avoir un organe qui réalisera toutes les fonctions dans ce domaine, il faut du temps et il est nécessaire d’y procéder par étape»,a dit le Procureur général.  




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page