L'heure à Erevan: 11:07:36,   19 Avril

Le Premier ministre Nikol Pashinyan a pris connaissance du processus de réforme à l'Université agraire


EREVAN, 15 AVRIL, ARMENPRESS: Le Premier ministre Nikol Pashinyan, accompagné du ministre de l'Éducation et des Sciences, Araik Haroutiounian, a visité l'Université agraire d'Arménie. Au cours de la visite, le recteur de l'Université agraire Vardan Ouroutian a présenté au Premier ministre les réformes mises en œuvre et les programmes à venir, informe le cabinet du Premier ministre.

Nikol Pashinyan était dans les laboratoires de l’Université et pris connaissance des pas permettant de les moderniser et a visité le centre de formation en vinification.

Il a été mentionné que des changements structurels avaient été apportés à la première étape des réformes: optimisation du nombre de facultés et de chaires, modification du contenu et du format du processus pédagogique, exclusion de la dictée, création de la plate-forme Moodle, utilisation de méthodes interactives, réduction des cours, formation intensive en logiciels informatiques pour professeurs et étudiants, etc. Le système de testament numérique est en cours de mise en œuvre. Le système E-Buh pour l'automatisation de la gestion des processus éducatifs et le système de gestion électronique des documents Mulberry-2 ont déjà été introduits. Selon le recteur, ces systèmes rendent évidemment le travail facile et efficace pour les enseignants et le personnel.

Selon Vardan Ouroutian, des réformes sont en cours dans différentes directions: optimisation et modernisation des programmes de formation professionnelle, formation des enseignants, renforcement des liens rompus entre l'éducation, la science et la production, mise à jour et reconstitution des bases techniques et des capacités laboratoires. L'Université agraire a entamé le processus de mise à jour de la base logistique et des laboratoires avec la participation active de partenaires locaux et internationaux. L'université coopère avec environ 40 universités du monde entier pour mettre en œuvre des programmes éducatifs communs.

Des mécanismes innovants de financement et de collecte de fonds sont introduits à l'Université, en particulier, des travaux sont en cours pour créer un fonds de dotation.

Vardan Ouroutian a noté que l'Université a l'intention d’adopter les programmes de 4 ans pour baccalauréat, et de 2 ans pour maîtrise. Selon le recteur, un nouveau centre de tests des va bientôt être créé , pour lequel l'université a reçu un don de 36 millions de drams par une famille de bienfaiteurs de la diaspora.

À cet égard, le Premier ministre a noté que la participation des bienfaiteurs à divers programmes est une bonne mesure, mais compte tenu de la tendance à l'augmentation des fonds publics, il est nécessaire de présenter les priorités des programmes au gouvernement dans les meilleurs délais, de recevoir un financement et de résoudre les problèmes au niveau de l'État.

Nikol Pashinyan a souligné l’importance du développement de l’Université agraire, soulignant que la grande partie de la main-d'œuvre du pays est engagée dans l'agriculture: «Le plus gros problème de notre secteur agricole est que la vie de l'homme a la forme suivante: nous Nous souffrons, mais nous n’avons aucun résultat. Notre tâche la plus importante est d’aider les villageois pour que cette souffrance devienne un travail. Quelle est la différence entre le travail et la souffrance? La différence est que dans la seconde, il y a beaucoup de plaisir et de satisfaction, et ensuite, c'est efficace. Notre tâche consiste à réduire au minimum l’utilisation de la force physique dans le processus de travail et à permettre autant que possible le travail intellectuel dans ce processus. Bien sûr, le travail ne doit pas être une souffrance. Je suis très heureux que ce qui est présenté est conforme à cette logique».

En même temps, le Premier ministre a indiqué que le gouvernement envisage la possibilité de déléguer diverses fonctions de l’État à l’Université agraire. Le Chef du gouvernement a également souligné l'importance des mesures prises par l'université pour augmenter ses revenus propres, augmenter le potentiel d'expert et mettre en œuvre des mesures pour prévenir les maladies d'origine agricole.

Le recteur a ajouté que la reconstruction, la modernisation et la création de nouvelles infrastructures permettront aux étudiants de s’engager davantage dans le domaine de la formation pratique en dehors de la salle de classe afin d’acquérir des compétences et de l’expérience professionnelles. Le centre de formation en viticulture Voskehat a déjà commencé à servir cet objectif de l'université. La construction d'une nouvelle serre chaude moderne à l'Université agraire va bientôt commencer et sera financée par le gouvernement japonais. La construction de la serre chaude devrait être achevée en septembre.

* * *

Le lycée agrotechnologique de l'Université agraire, en collaboration avec le PNUD, le nouveau bâtiment du collège d'agriculture de Vanadzor avec le soutien de l'Union européenne, et le collège d'agriculture d'Aparan, en coopération avec l'université des sciences appliquées de Troisdorf, seront reconstruits. Le projet pilote de réhabilitation et de modernisation de l'économie expérimentale de Balahovit envisage des innovations intéressantes: Ferme «intelligente», production de fourrage hydroponique, ainsi que l’école de maîtrise de la production laitière; La modernisation des laboratoires d'ingénierie agro-alimentaire, la transformation du centre viticole en centre d'œnotourisme et de formation et la création d'un centre agricole attendent également leur tour.

Les travaux d’évaluation et du développement des capacités des centres scientifiques de l'Université ont également été commencés.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page