L'heure à Erevan: 11:07:36,   25 Avril

Le maire d’une commune d’Armavir a déposé sa démission à cause de l'incident survenu dans le village


EREVAN, LE 14 AVRIL, ARMENPRESS: A la suite de l’incident qui est venu troubler la vie des habitants du village Zartonk le maire de la commune a démissionné.

Dans la matinée du 13 avril, les habitants du village avait bloqué le chemin de fer Erevan-Gumri et revendiquaient la démission de la directrice de l’école, fille du maire de la commune,  qui avaient tenu des propos désobligeants sur les enseignants de l'école. 

La protestation  a pris fin après l’intervention de Davit Sanassarian, chef  du service de contrôle de l’Etat , qui a rencontré les habitants dans l’après-midi.

Le matin la police avait été alerté à la suite des tirs retentis dans le même village. Arrivé sur place elle a révélé qu’un homme avait ouvert le feu au fusil de chasse et fait cinq blessés qui ont été hospitalisés. A l’heure actuelle seulement un blessé se trouve encore à l'hôpital. Selon les médecins,  ces jours ne sont pas en danger.

La police a annoncé que deux personnes y compris le petit-fils du maire de la commune avaient été arrêtées.

Plus tard, Paruyr Sarkissian, maire de la commune, a déposé sa démission. Il a affirmé que sa décision était motivé par le souhait de voir la paix s’installer dans le village.

La démission a suivi la rencontre avec le gouverneur de la région d'Armavir Hambardzoum Matevossian.

Par la suite, le gouverneur régional et le maire de la commune ont rencontré les membres du  conseil municipal et les habitants.

Le gouverneur régional a exprimé la confiance que les incidents de ce genre ne surviendrait plus dans le village et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page