L'heure à Erevan: 11:07:36,   24 Mai

Une séance extraordinaire du Gouvernement de la République d'Arménie a eu lieu


EREVAN, 25 MARS, ARMENPRESS: Une séance extraordinaire du Gouvernement arménien a eu lieu aujourd'hui sous la présidence du Premier ministre Nikol Pashinyan.

Le Gouvernement a approuvé sept questions inscrites à l'ordre du jour,dont deux ont été rapportées.

L’Exécutif a apporté des modifications et des ajouts à l’une des décisions précédentes- dans le but d'allouer 352 226,5 milliers de drams sans concours à l'organisation non gouvernementale «Union des entreprises de technologie de pointe» au titre du programme «Développement de l'enseignement des STEM et de la robotique dans les écoles» par le budget 2019 de la République d'Arménie. En conséquence, le fonctionnement normal des laboratoires d’ingénierie sera assuré.

Nikol Pashinyan a note qu'actuellement, les activités des laboratoires existants ainsi que l'introduction de nouveaux laboratoires devraient être assurées: «Mais notre message sera que, comme dans tous les autres domaines, nous ne poursuivons pas non plus une politique de monopole dans ce domaine. Bien entendu, nous poursuivrons notre coopération avec l’organisation partenaire de la manière habituelle, mais le gouvernement est également ouvert à d’autres propositions. La logique de ces nouvelles propositions, la logique de leur financement et de leur fonctionnement seront un peu différentes».

Le Premier ministre a souligné que la lutte contre la corruption et la fraude électorale devraient également être dans le système éducatif: «Ce sont des questions extrêmement complexes, mais cela ne signifie pas que nous devrions quitter les travaux dans cette direction à un moment donné. Ces questions sont profondes qui prédétermineront l’avenir de notre État et de notre société. Dans une grande partie de l'histoire de la Troisième République, nous avons eu la culture quand il n'était pas accepté que les autorités discutent des vrais problèmes de manière ouverte, franche et honnête avec le public. Nous devons sortir de cette culture. Nous devons discuter de questions très pointues avec la société dans une atmosphère ouverte et franche. Sinon, il se révélera que nous sommes dans un dérapage».

Le Chef du gouvernement a également souligné que tout le système éducatif devrait être dépolitisé: «Et nous devons le dire très clairement. Par exemple, les recteurs, qui ont transformé le système d'enseignement supérieur en quelques cellules partielles et tous ceux qui ont fermé les portes aux étudiants, ils n'ont rien à faire dans la nouvelle Arménie. C’est ma position très claire et nous ne devrions pas avoir peur de l'exprimer. Que ces gens trouvent d'autres emplois et d'autres missions pour eux. Le recteur ou la direction, qui a fermé la porte ou a transformé le processus éducatif en politique, ne peut pas continuer à travailler en République d'Arménie. Il ne peut pas y avoir une telle chose. La révolution a commencé avec cette demande et finira avec cette demande. Il n'y a pas d'autre option. Oui, c'est une décision politique, et cette décision politique sera mis en oeuvre tôt ou tard. Que personne ne pense soudainement que nous oublions ce pour quoi nous nous sommes rassemblés, que personne n’ait un tel espoir».

Compte tenu de la tradition et des bons résultats obtenus au fil des ans, le ministère des Sports et de la Jeunesse de la République d'Arménie estime opportun d'allouer les fonds prévus au cours du premier semestre de l'année aux organisations non gouvernementales «Arménie», «Sevan» et «Dynamo». À cette fin, le gouvernement a adopté une décision pertinente.

Lors de la séance du Gouvernement, la question des salles de sport, qui sont donnés en location, a également été discutée. Le Premier ministre a souligné que, dans ce sens, il est également nécessaire de procéder à un inventaire: «Je pense que nous devrions comprendre le pourcentage de ces transactions et à quel point elles sont douteuses ou réelles. Nous devons également comprendre si le montant enregistré dans le contrat est correct, et dans quelle mesure cette infrastructure de l’État sert également la politique sportive de l’État qui est aussi important».

Afin de comprendre l’image réelle de la location de locaux scolaires, le Premier ministre a chargé les départements concernés de mener une investigation conjointe et de présenter des informations à ce sujet dans un délai d’un mois. 




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page