L'heure à Erevan: 11:07:36,   21 Mars

Nouvelle action de protestation des employés des points de prêt sur gages et des bureaux de change devant le bâtiment gouvernemental


EREVAN, LE 14 MARS, ARMENPRESS: Les employés des points de prêt sur gages et des bureaux de change protestent à nouveau contre les amendements à la loi que le Gouvernement envisage de faire. A la suite des amendements,  l'impôt payé par les points de prêt sur gages sera 60 fois plus: 6 millions de drams au lieu de 100 mille drams. Quant aux bureaux de change, après les changements ils seraient obligés de payer 3 millions drams au lieu de 50 mille drams.

Comme en informe «Armenpress», les employés affirment que l'impôt était si grand que les points de prêt sur gages déposeraient le bilan.  

Un directeur d’un point de prêt sur gages a souligné  que les branches de la Banque centrale où il n’y avait  pas de bureau de change, payaient 350 mille drams. «Pour les branches de la banque qui a plusieurs fonctions et un énorme chiffre d’affaire, l'impôt est 350 mille drams, alors que pour les points de prêt sur gages il constitue 6 millions drams. C’est illogique», a-t-il dit.

C’est la deuxième action de protestation des employés des points de prêt sur gages et des bureaux de change. Au cours de la première action de protestation, Alain Simonian, vice-Président de l’Assemblée nationale, les avait informés qu’il avait convoqué une discussion professionnelle sur le sujet pour comprendre comment procéder.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page