L'heure à Erevan: 11:07:36,   26 Mars

Le défenseur des droits soulève la question de l’emprisonnement de Karen Ghazarian en Azerbaïdjan lors d’une rencontre de travail à Genève


EREVAN, LE 12 MARS, ARMENPRESS: Arman Tatoïan, défenseur des droits de l’homme d’Arménie,  a eu une rencontre de travail avec Patrick Vial, directeur régional du CICR (comité international de la Croix rouge) pour l’Europe et  l’Asie centrale à Genève.

Plusieurs question ont été évoquées au cours de la rencontre, y compris celle de la protection des droits de Karen Ghazarian emprisonné en Azerbaïdjan.   Comme il a été transmis à «Armenpress» du Département des Relations publique de l’administration des droits de l’homme, cette question a été mise sur le tapis également au cours de la rencontre d’Armen Tatoian avec Claire Maytraud, chef de la délégation du CICR en Arménie.  

Le défenseur des droits de l’homme  a présenté à Patrick Vial les préoccupations des parents de Karen Ghazarian et de son avocat pour sa santé et a souligné la nécessité des soins de santé et d’un traitement spécial.

Il a également transmis la demande des parents et de l’avocat d’avoir une communication audio ou vidéo avec les parents car la communication se fait actuellement par la correspondance et les parents n’ont pas la possibilité de communiquer directement avec leur fils.  

La question du retour de Karen Ghazarian a été également abordée. Quoique le CICR, en tant qu’une organisation indépendante et impartial, ne soit pas à même de mener des négociations  mais d’apporter seulement le soutien nécessaire et d’effectuer les travaux de l’organisation.

A la fin de la rencontre les parties sont convenues de poursuivre les travaux  sur les questions soulevées par le défenseur des droits de l’homme.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page