L'heure à Erevan: 11:07:36,   23 Mars

Déclaration des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE avant la rencontre Pachinian-Aliev


EREVAN, LE 9 MARS, ARMENPRESS: Les coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE ont fait une déclaration sur la rencontre entre le Premier ministre d’Arménie Nikol Pachinian et le président d'Azerbaïdjan  Ilham Aliev. Voici l’intégralité de la déclaration présentée par l’agence «Armenpress».

«Le 1e mars les  coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE (Igor Popov(Russie), Stéphane Visconti(France), Andrew Shofer(Etats-Unis)ont salué la bonne volonté d’Ilham Aliev, président d'Azerbaïdjan et de Nikol Pachinian, Premier ministre arménien, de se rencontrer sous l’égide des coprésidents. Les coprésidents, qui coopèrent étroitement  avec les chefs de la Diplomatie des deux pays, faisaient les préparatifs de cette rencontre importante des chefs d’Etat, qui constituera leur première communication sous l’égide des coprésidents.

Les coprésidents soulignent l’importance du maintien d’un ambiance favorable aux discussions efficaces et continuent à apprécier positif l'absence des morts à la ligne de front frontière. Les coprésidents saluent également les premiers pas pour la préparation du peuple à la paix qui sont menés dans la région et exhorte les parties à intensifier les efforts. En meme temps, les coprésidents réaffirme la nécessité de la diminution de la tension et de la rhétorique provocatrice. Dans ce contexte, ils exhortent à s’abstenir des déclarations et des mesures qui supposent un changement de la situation, décident d’avance des résultats des futures négociations ou établissent des conditions préalables, demandent sans le consentement de l’autre partie un changement unilatéral de format ou indique l’intention de la reprise des opérations militaires.  

En faisant référence aux déclarations publiques contradictoires qui ont été faites récemment sur le fond du processus du groupe de Minsk de l’OSCE, les coprésidents réitère que le règlement équitable et durable doit se reposer sur les principes de l’acte final d'Helsinki, en particulier  la non-recours à la force ou la menace de la force, l'intégrité territoriale et les droits égaux et le droit à l'autodétermination des peuples. Il doit également inclure des éléments supplémentaires, autrement dit, ce qui a été proposé par les Présidents des pays coprésidents, y compris le retour des territoires adjacents du Haut-Karabakh sous le contrôle de l'Azerbaïdjan, un statut intermédiaire pour le Haut-Karabakh, qui pourrait fournir des garanties de la sécurité et de l’autogestion., un corridor reliant l’Arménie à l’ Haut-Karabakh, une concrétisation définitive du statut juridique du Haut-Karabakh dans le  futur par l’expression juridique de la volonté, le droit de retour de tous les réfugiés et déportés dans les lieux de leur résidence, ainsi que des garanties internationales de la sécurité incluant aussi une mission de maintien de la paix.

Selon les coprésidents ces principes et ses éléments doivent être au fondement du règlement équitable et durable et doivent être considéré dans leur ensemble. Toute tentative de considérer  l’un des principes ou l’un des éléments primordial, rendrait impossible la solution équilibrée.

Les coprésidents sont prêts à rencontrer les chefs d’Etat ou les ministres des Affaires étrangères  arménien et azerbaïdjanais et appelle les chefs d’Etat à reprendre les négociations avec un esprit positif dès que la possibilité se présente. Le dialogue continu et direct entre Bakou et Erevan sous l’égide des coprésidents continue à rester un élément important pour la construction de la confiance et pour arriver au processus de la paix. Les coprésident continueront à discuter les questions correspondantes avec les parties intéressées qui ont directement ou indirectement souffert à cause du conflit en acceptant que leurs points de vue et leurs préoccupations doivent être prises en compte quelque soit la solution des négociations.  

Les coprésidents soulignent que fidèle à leur mandat, ils se chargent à aider les parties à trouver une solution au conflit. Les coprésidents apporte également leur soutien au travail  de suivi impartial et critique qui se réalise par le représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE et par son équipe.»




A ce même sujet

… dernière nouvelle "Karabakh conflict"
Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page