L'heure à Erevan: 11:07:36,   25 Avril

Le quotidien Guardian qualifie de ''génocide culturel'' la destruction des pierres à croix arméniennes en Azerbaïdjan


EREVAN, LE 2 MARS, EREVAN. L'Azerbaïdjan réalise un «génocide culturel». Comme en informe  «Armenpress»c’est en ces termes que le quotidien britannique caractérise la destruction des Khatchkars arméniens (pierre à croix) en Azerbaïdjan.

Le quotidien cite le rapport publié dans le  magazine électronique ‘’Hyperallergic’’,selon lequel l'Azerbaïdjan détruit systématiquement tout l’héritage arménien et que cette destruction officielle, quoique déguisée, des valeurs culturelles et religieuses dépasse même celle causée par l’ «Etat islamique» à Palmyre.

Le quotidien évoque également la destruction de 10 000 Khatchkars à Djoulfa par les militaires azerbaïdjanais,  filmée par l'archevêque Nchan Topouzian, primat du diocèse l’Eglise apostolique arménienne d’Iran  le 15 décembre 2005.

«Les militaires avait  chargé les camions des morceaux détruites et, puis, ils les avaient jetés dans la rivière Araks. Ces cadres on peut les trouver dans le film  «Les larmes d’Araks» disponible sur You Tube. Le Gouvernement azerbaïdjanais interdit aux experts internationaux l'accès à ce terrain. Les  Arméniens qui y ont vécu auparavant ne peuvent pas y entrer non plus.»,ajoute le quotidien en soulignant qu’une résistance pareille rend difficile l’investigation indépendante.



Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page