L'heure à Erevan: 11:07:36,   13 Novembre

Le tribunal azerbaïdjanais condamne à 20 ans de prison le citoyen arménien en suivi psychiatrique pour avoir passé la frontière arméno-azerbaïdjanaise

Le tribunal azerbaïdjanais condamne à 20 ans de prison le citoyen arménien en suivi 
psychiatrique pour avoir passé la frontière arméno-azerbaïdjanaise

EREVAN, LE 27 FÉVRIER, ARMENPRESS: Karen Ghazarian, citoyen arménien, a été condamné à 20 ans de prison en Azerbaïdjan. Comme le rapporte «Armenpress», les médias azerbaïdjanais l’ont annoncé aujourd’hui. Il a été accusé de meurtre , de terrorismes, de l’atteinte à l’ordre public.

L'Azerbaïdjan avait annoncé avoir prévenu une tentative d’infiltration de la partie arménienne. Quoique Karen Ghazarian ne soit pas un militaire, elle l’avait présenté en agent de renseignement.

Le ministère de la Défense arménienne avait affirmé dans sa  déclaration officielle en juin 2018 que l’habitant du village Berdavan de la région de Tavouch, n’avait jamais servi dans l’armée. Le ministre arménien de la Défense , qui est également  le Président de la commission interministérielle pour les otages et les portés disparus, s’était adressé au Bureau du Comité international de la Croix rouge (CICR) à Erevan pour l’organisation du retour de Karen Ghazarian. La CICR était prévenu des problèmes de santé de Karen Ghazarian.

Tigran Balaian, porte-parole  du ministère des Affaires étrangères à l’époque, avait également mentionné que le citoyen arménien ayant traversé la frontière n’avait aucun lien avec l’armée et, en outre, souffrait des troubles mentaux.  

Karen Ghazarian était en suivi psychiatrique depuis 2013.




youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Haypost

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page