L'heure à Erevan: 11:07:36,   22 Mars

Nicolas Maduro a dénoncé « le show de l’aide humanitaire »


EREVAN, 12 FÉVRIER, ARMENPRESS: L’aide humanitaire américaine est bloquée à la frontière colombienne. Une première cargaison d’aide humanitaire à destination du Venezuela est arrivée, jeudi 7 février, à Cucuta, la principale ville frontière colombienne. L’ambassadeur américain à Bogota, Kevin Whitaker, et des représentants de l’opposition vénézuélienne ont fait le voyage vendredi pour inspecter le centre de stockage, un grand hangar au pied du pont international de Tienditas. Les caméras ont filmé les sacs de riz et de lentilles, les rations alimentaires d’urgence, les caisses de médicaments, les brosses à dents et les savons envoyés par Washington. A Caracas, le président Nicolas Maduro a dénoncé vendredi « le show de l’aide humanitaire »et répété que le Venezuela ne voulait pas de cette assistance qualifiée de « cadeau pourri », rapporte « Armenpress », citant « Le Monde »

 

La question de savoir comment l’aide humanitaire va passer la frontière et être distribuée « aux plus vulnérables » – comme l’a promis le président vénézuélien par intérim autoproclamé, Juan Guaido – reste donc posée. Malgré les démentis officiels, la possibilité d’une intervention militaire continue de hanter les esprits et le débat, en Colombie comme au Venezuela.

 

Au micro, l’opposant Lester Toledo s’est montré confiant : « Nous savons quand et comment va passer l’aide et qui va nous aider. C’est avec l’aide de l’immense majorité du peuple vénézuélien que nous allons faire passer cette aide. Un immense fleuve de gens va permettre qu’elle arrive. » L’idée d’une chaîne humaine pour transporter les caisses de denrées avait été lancée à Caracas par M. Guaido.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page