L'heure à Erevan: 11:07:36,   24 Mars

Le ministre des Finances du Macédoine explique les causes du choix de l'impôt à taux progressif et l'expérience de son pays


EREVAN, LE 12 FÉVRIER, ARMENPRESS: La République de Macédoine a changé l'impôt à taux unique par l'impôt à taux progressif. Comme le rapporte «Armenpress», Dragan Tevdovski,ministre des Finances du  Macédoine a présenté l’expérience de son pays à la rencontre avec les journalistes dans le cadre de la conférence mondiale sur  le «Système fiscal, la justice et le développement économique».

«Dans notre pays, l'impôt à taux unique a été adopté en 2007. Il faut dire, qu’à cette époque il a été adopté dans beuacoup d’autres pays de l’Europe du sud-ouest. Une décennie après nous avons fait marche arrière et adopté l'impôt à taux progressif.» raconte le ministre.

Le journaliste de l’agence «Armenpress»a voulu connaître les causes de ce changement et les conséquences négatives de l'impôt à taux unique. «Il a créé une plus grande inégalité des revenus dans notre pays. L'impôt à taux unique avait été établi pendant les années de la crise mondiale. A cause de ce type d'impôt les recettes de notre budget avait diminué et, c’est pourquoi nous avons opté pour l'impôt à taux progressif qui est, d’ailleurs, pratiqué dans presque tous les pays européens. »,a-t-il dit.

Le ministre a précisé que le but était d’augmenter les recettes de l’Etat et de les utiliser pour le développement des domaines importants tels que l’éducation, la santé et l’assurance sociale.

«Notre expérience prouve que l’impot à taux unique permet de faciliter les procédures fiscales générales. Néanmoins, comme le seuil du taux fiscal baisse pour ceux qui sont mieux rémunérés, par conséquent, cet impôt est plus profitables pour les personnes ayant un plus grand revenu.»,a dit le ministre.

Il a souligné qu’il ne pouvait pas conseiller au Gouvernement arménien car c’était toute autre région et une différente réalité.

Le projet de loi sur les amendements au Code fiscal prévoit l’instauration de l'impôt à taux unique de 23 % à partir du septembre de cette année avec une baisse progressive d’1% de 2020 à 2023 . Le projet n’a pas été encore adopté. Des débats publics sont en cours.

La conférence mondiale sur  le «Système fiscal, la justice et le développement économique». a été organisée par la Fondation Friedrich Ebert et la revue Discours politique.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page