L'heure à Erevan: 11:07:36,   21 Février

L’Assemblée nationale turque a refusé la demande du député d’origine arménienne d'examiner l’assassinat du journaliste Hrant Dink


EREVAN, LE 18 JANVIER, ARMENPRESS: Garo Paylan, député député d’origine arménienne du parti démocratique des peuples a demandé d’examiner le meurtre de Hrant Dink.  

Comme le rapporte «Armenpress»,  c’est ce qui a été publié dans gazeteduvar.

«Après l’assassinat de Hrant Dink il est devenu le symbole de la nostalgie de la société pour l’ égalité, la diversité des opinions et de son aspiration à la  démocratie et à la justice. 12 ans après son assassinat, rien n’a été découvert»,a déclaré M. Paylan.

Il a présenté les détails du meurtre de Hrant Dink et il a parlé de la culpabilité de l’Etat.

«Hrant Dink a été ciblé par les nationalistes après la publication de son article sur l'origine arménienne de la fille d’Ataturk, première femme pilote turque. Une déclaration de l'État-major  a suivi la publication de cet article et Dink a reçu un avertissement de la préfecture d’Istanbul», a dit Paylan.

Il a rappelé qu’il avait  été accusé en vertu de l'article 301 du Code pénal turc et un procès avait  été intenté contre lui pour avoir insulté l'identité de la nation turque.

Il a noté que  certains haut fonctionnaires et la presse turque attisait  la haine des nationalistes par leurs discours qui en était bourrés.

L'Assemblée nationale turque a refusé la demande d’examen et de contribution à la révélation des coupables de son assassinat.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page