L'heure à Erevan: 11:07:36,   18 Juillet

“C'est à l'issue des élections que se saura la principale force d'opposition au Gouvernement arménien”, a déclaré Nikol Pachinian au bureau de vote


EREVAN, LE 9 DÉCEMBRE, ARMENPRESS: Nikol Pachinian, tête de la liste électorale du bloc «Mon pas» a voté pour l’Arménie libre,heureuse et puissante. Comme le rapporte «Armenpress»-, Nikol Pachinian a participé au vote dans le bureau de vote 8/16 avec sa conjointe et ses enfants.

«Nous sommes arrivés à notre objectif. Ce sont vraiment des élections libres, transparentes et démocratiques. Nous avons réussi notre mission principale : l’instauration de la démocratie.Dans le futur notre tâche sera celle du renforcement  des institutions démocratiques arméniennes.»,a déclaré Pachinian aux journalistes. Il a souligné que c’étaient aux participants au scrutin de décider qui serait représenté à l’Assemblée nationale et qui n’y serait pas: «Nous saurons à l’issue des élections qui sera la principale force d'opposition au Gouvernement arménien.»,a déclaré la tête du bloc «Mon pas».

Il a commenté également la déclaration de Naira Zourabian, candidate du parti «Arménie prospère»qui avait affirmé que les gouverneurs travaillaient en faveur du bloc  «Mon pas», en disant: «La grande partie de nos gouverneurs sont des candidats et font de la campagne électorale dans le cadre de la loi. Il serait illogique qu’ils travaillent pour un autre parti. La loi leur permet d’etre candidat. Certes, ils ont été en congé lors de la campagne électorale.». Il a exclu la possibilité que les gens soient guidés dans leur choix.  «Lors de toutes mes rencontres régionales avec les citoyens arméniens je leur ai déclaré que personne ne pourrait leur dire de voter en faveur de quelqu’un », a fait remarquer Monsieur Pachinian.

L’affaire du 1e mars et la détention du deuxième président Robert Kotcharian  ont été également évoquées.«Je crois que vous êtes au courant que la Cour européenne des droits de l’homme(CEDH) a déjà commencé à publier les décisions sur le 1e mars qui  sont très éloquentes et prouvent que l’hypothèse de l’ancien Gouvernement était complètement faussée. En fait, l’image réelle a été découverte. Les détails et les responsables seront démasqués.»,a-t-il affirmé.

Pachinian a réfuté qu’il y a eu une pression sur le système judiciaire par rapport à l’affaire de Robert Kotcharian: «Il n’y a jamais eu aucune directive au système judiciaire, y compris par rapport à l’affaire de Robert Kotcharian. Je déclare officiellement que le système judiciaire n’a jamais été aussi indépendant qu’aujourd’hui.», a dit le Premier ministre par intérim.

Quant aux  accusations du candidat républicain Davit Chahnazarian dans la trahison de l’Etat, il a noté:. «Quiconque qui recèle le fait de trahison de l’Etat y concourt et le soutient. Par conséquent, tous ceux qui nous accuse de trahison de l’Etat, sont eux-mêmes des traîtres de l’Etat car ils ne vont pas au service de la Sécurité nationale et ne font pas de déclarations ou ne convoque pas de conférence de presse et ne présente pas de détails.».

Un autre sujet abordé par Monsieur Pachinian était celui du Secrétaire général de l’OTSC. Il a dit que pour le moment aucune décision n’était  prise.

«Les décisions à l’OTSC sont prises sur consensus. L’Arménie a déclaré sa position et j’ai dit que la question du Secrétaire général n’était pas la question la plus importante. Après tout,  le délai pour l’Arménie expirera. Il existe des questions beaucoup plus graves qui sont sérieusement discutées»,a dit Monsieur Pachinian.




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page