L'heure à Erevan: 11:07:36,   20 Février

"L’intérêt croissant des pays du tiers monde pour l’approfondissement des relations commerciales et économiques est un grand succès pour l’OTSC"-Tigran Sarkissian


EREVAN, LE 23 NOVEMBRE, ARMENPRESS : Tigran Sarkissian,Président du Collège de la Commission économique eurasiatiques, a souligné l’importance de mettre l’accent sur les projets d’intégration globale qui permettraient de créer des marques eurasiatiques et contribueraient à l’introduction des produits de l’Union économique eurasiatique sur le marché des pays du tiers monde. Comme le rapporte  «Armenpress», ce point de vue a été exprimé par Tigran Sarkissian lors de la conférence internationale «Intégration économique eurasiatique».

Tigran Sarkissian a souligné que l’Union économique eurasiatique-quoiqu’une structure très jeune- a fait preuve de son efficacité et de sa stabilité. Il a également rappelé que l’année suivante, les pays membres de l’OTSC célébreraient le cinquième anniversaire de la signature du Traité sur la fondation de l’OTSC.

La Commission économique eurasiatique a enregistré une croissance commerciale entre les Etats membres de l’OTSC, une amélioration de la structure de l’Union et un renforcement de la coopération. «Ceci prouve que les principes fondamentaux énoncés dans le traité ont des effets positifs sur l’économie de l’Union»- a dit le Président du Collège de la Commission économique eurasiatique.

Tigran Sarkissian a considéré l’intérêt croissant des pays du tiers monde pour l’approfondissement des relations commerciales et économiques  un grand succès pour l’OTSC. «Ceci témoigne que l’Union économique eurasiatique, a accompli sa mission en tant qu’une union d’intégration» a déclaré Sarkissian.

Les problèmes actuels en particulier, en matière des 4 libertés ont été également évoqués. Il a dit que c’était aussi la tâche qui avait été assignée par les dirigeants des Etats à la Commission économique eurasiatique.  «Les problèmes sont dûs à une politique pas concertée. Les tendances telles que le protectionnisme, la défense des producteurs locaux, les guerres commerciales ne sont pas acceptables dans notre Union»-a déclaré Tigran Sarkissian.  

La politique concertée doit se reposer sur l’harmonisation des législations nationales, y compris dans le domaine financier. Il a également souligné la nécessité de la création des marques eurasiatiques. 




Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles    

  Demain



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
Яндекс.Метрика
Configrations de la page