L'heure à Erevan: 11:07,   24 Mai 2024

Armenpress célèbre son 105e anniversaire par une exposition et la présentation de nouveaux services

Armenpress célèbre son 105e anniversaire par une exposition et la présentation de 
nouveaux services

EREVAN, 18 DECEMBRE, ARMENPRESS. Depuis 105 ans, Armenpress documente et présente au public les événements et les développements les plus significatifs survenus en Arménie et au-delà de ses frontières.  Les photographes d'Armenpress ne négligent aucun événement important ni aucune personne remarquable, contribuant ainsi à enrichir les archives de l'agence.

Le 18 décembre, jour de la création d'"Armenpress", l'agence a présenté les épisodes intéressants de ces archives lors de l'exposition "Documenter le siècle" consacrée au 105e anniversaire de sa création, qui a rassemblé des officiels, des personnalités publiques, des politiciens et des représentants du secteur culturel.

La directrice d'Armenpress, Nariné Nazarian, a remercié tous les invités de s'être joints à l'agence en ce jour symbolique.

"L'agence de presse Armenpress a 105 ans. Nous sommes profondément conscients de notre responsabilité en tant que porteurs de l'héritage créé au cours d'un siècle. Un siècle qui n'est pas une simple chronologie, mais qui incarne l'histoire, les valeurs établies, les événements exceptionnels et les contributions de milliers d'employés de l'agence et de dizaines de directeurs. Chacun a laissé son propre style, contribuant à la création de ce phare de l'excellence journalistique avec un dévouement infini", a-t-elle déclaré.

Selon Nariné Nazarian, l'exposition de photos d'archives intitulée "Documenter le siècle" est un voyage visuel unique, une occasion de recréer des décennies d'histoire dans la conscience à travers des images.

"L'organisation de cette exposition a été une nouvelle occasion de réévaluer ce que nous possédons. Les millions de documents et de photos numérisées stockés à Armenpress devraient devenir des biens publics par le biais de diverses initiatives. Nous prévoyons de présenter régulièrement des expositions thématiques, afin de donner à chacun l'occasion de découvrir notre histoire", a assuré Nariné Nazarian.

Selon Mme Nazarian, ils sont en train de créer un nouveau siècle ; ils essaient de le faire en accord avec les solutions dictées par le temps - innovant et inclusif. La directrice d'Armenpress a noté qu'ils se rendent bien compte qu'ils représentent la voix de l'Arménie dans le monde. Et ils essaient de faire entendre cette voix dans autant de langues que possible, parce que la langue est le pont qui franchit toutes les frontières.

"Jusqu'à présent, l'agence a traduit des reportages arméniens en six langues étrangères : anglais, russe, arabe, français, turc et espagnol. Aujourd'hui, nous sommes ravis d'annoncer qu'après des mois de travail, les langues géorgienne, persane et chinoise ont été créées sur le site web. Nous exprimons notre gratitude pour l'opportunité de mettre en œuvre ce programme avec le soutien de l'Etat".

Nous sommes inébranlables dans notre mission de créer les médias de l'avenir", a déclaré Mme Nazarian, avant d'inviter les invités à regarder une courte vidéo sur la création de documents exclusifs d'Armenpress conservés dans les archives nationales.

Les personnes présentes ont ensuite eu l'occasion de se familiariser avec les nouveaux services d'Armenpress.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Géorgie en Arménie, Giorgi Sharvashidze, a félicité l'agence de presse, qui remplit sa mission depuis plus d'un siècle. Selon lui, aujourd'hui plus que jamais, une presse fiable, impartiale et libre est nécessaire.

"En tant qu'ambassadeur de Géorgie, je suis reconnaissant et heureux qu'Armenpress ait ajouté la langue géorgienne à son site d'information. À l'ère de la numérisation, la langue joue toujours un rôle crucial pour atteindre le public cible et communiquer des informations", a-t-il déclaré.

Selon l'ambassadeur, de nombreuses pierres angulaires des relations entre la Géorgie et l'Arménie se renforcent de jour en jour. Il a souligné avec fierté que le volume de la coopération entre les deux pays a atteint son maximum dans les domaines de la politique, de l'économie, de la culture, de l'énergie, du tourisme et autres. L'ambassadeur a rappelé qu'à partir du 1er juillet 2023, les citoyens de Géorgie et d'Arménie auront le privilège de traverser la frontière sans passeport, uniquement avec des cartes d'identité biométriques, ce qui renforce et approfondit la coopération et l'amitié entre les Géorgiens et les Arméniens.

"Comme vous le savez, le 15 décembre de cette année, la Géorgie a reçu le statut de candidat à l'adhésion à l'UE, ce qui constitue une étape historique pour la Géorgie sur la voie de l'Union européenne. Nous espérons que la Géorgie deviendra un membre à part entière de l'UE dans un avenir proche. La décision unanime du Conseil des ministres des affaires étrangères de l'UE concernant l'ouverture de négociations sur la libéralisation du régime des visas avec l'Arménie est tout à fait encourageante.

C'est un développement très positif, le Parlement européen salue la volonté du gouvernement arménien de se rapprocher de l'Union européenne", a souligné Giorgi Sharvashidze, ajoutant que la pierre angulaire de toute démocratie est un média indépendant, professionnel et responsable, et qu'Armenpress fournit des informations à la société arménienne depuis 105 ans.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République islamique d'Iran auprès de la République d'Arménie, Mehdi Sobhani, a eu le plaisir de participer à l'événement.

"À l'occasion du lancement du département de langue persane de l'agence, j'adresse mes félicitations à l'agence de presse "Armenpress", aux persanophones et à tous ceux qui s'intéressent à la langue persane. Cette démarche stratégique d'Armenpress souligne l'importance de l'audience iranienne et farsi pour l'agence.

Il s'agit d'une démarche louable, car l'agence joue un rôle important dans la représentation de l'Arménie auprès des Iraniens et des persanophones, ainsi qu'en termes de compréhension et de reconnaissance mutuelles entre les deux pays ", a déclaré l'ambassadeur.

L'ambassadeur a hautement apprécié les efforts du gouvernement arménien visant à étudier la langue de l'un des pays voisins.

"Cette initiative témoigne des mesures prospectives prises par le gouvernement en vue d'une coexistence pacifique. Nous la considérons comme un signe avant-coureur de la paix, de l'amitié et d'une meilleure communication humaine.

La diffusion de la langue persane en Arménie est considérée comme un capital social pour les peuples des deux pays et un élément culturel dans le sens de l'approfondissement de l'amitié entre les deux peuples", a déclaré l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République islamique d'Iran auprès de la République d'Arménie.

"Je souhaite bonheur et bien-être au gouvernement et au peuple arméniens. Par avance, je leur adresse mes plus chaleureuses félicitations pour la nouvelle année qui s'annonce. Que l'année à venir apporte prospérité, paix et bien-être au peuple arménien. J'espère également que les relations et l'amitié entre nos deux pays se développeront. Vive l'Arménie ! Vive l'Iran !" a conclu l'ambassadeur.

Félicitant l'agence de presse nationale "Armenpress" à l'occasion de son 105e anniversaire, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Chine en Arménie, Fan Yong, a salué le lancement officiel des communiqués de presse de l'agence dans plusieurs langues, dont le chinois.

"Depuis plus d'un siècle, Armenpress sert de pont, portant la voix de l'Arménie au monde.  Elle a assumé le rôle important de pont et de fenêtre de l'Arménie. Je suis convaincu qu'avec cette nouvelle plateforme, l'agence de presse "Armenpress" apportera une contribution encore plus significative au développement national de l'Arménie", a déclaré l'ambassadeur.

Selon lui, la Chine et l'Arménie sont de bons partenaires et amis. "En tant que média officiel arménien, Armenpress a établi des relations de travail avec des partenaires chinois. Je suis convaincu que le lancement du département chinois de l'agence de presse "Armenpress" contribuera grandement à une meilleure compréhension mutuelle et à l'échange de valeurs culturelles entre la Chine et l'Arménie, ainsi qu'au renforcement des liens entre les peuples des deux pays.

L'ambassade de la République populaire de Chine en Arménie est prête à apporter un soutien actif à "Armenpress" et à porter la coopération médiatique sino-arménienne à un nouveau niveau", a ajouté l'ambassadeur.

Armenpress, fondée en 1918, est la principale agence de presse d'Arménie. Elle publie régulièrement environ 200 articles d'actualité arménienne. L'agence distribue ses reportages en russe, anglais, arabe, français, turc, espagnol, géorgien, persan et chinois. L'agence possède les archives photographiques les plus anciennes et les plus importantes d'Arménie, qui comprennent environ 1 million de photos. Nombre d'entre elles ont une valeur historique importante. Ces dernières années, Armenpress a activement développé ses services, notamment la production de vidéos et de podcasts.

De l'Amérique latine à l'Europe, de l'Afrique à l'Asie. Ces dernières années, Armenpress a signé des accords de coopération avec plus de 30 agences de presse.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am