L'heure à Erevan: 11:07,   23 Avril 2024

Directeur général de l'AIEA: il n'est pas prévu de fermer la centrale nucléaire en Arménie

Directeur général de l'AIEA: il n'est pas prévu de fermer la centrale nucléaire en Arménie

EREVAN, 5 DÉCEMBRE, ARMENPRESS: L'AIEA est convaincue que la centrale nucléaire arménienne de Metsamor peut poursuivre ses activités, compte tenu des importants travaux de rénovation effectués dans l'installation.

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, a déclaré à Armenpress que la centrale nucléaire de Metsamor suivait les recommandations et les orientations de l'AIEA en matière de sécurité.

"La centrale nucléaire arménienne suit les recommandations et les orientations de l'AIEA en matière de sécurité. C'est très important. D'importants travaux de rénovation ont été effectués dans l'installation et ont été jugés indispensables pour que nous puissions continuer à fonctionner. La licence de la centrale sera prolongée de quelques années et nous sommes satisfaits de la manière dont ils ont été mis en œuvre", a déclaré M. Grossi à Armenpress lors de la COP28 aux Émirats arabes unis.

Interrogé sur la dernière demande de la Turquie visant à fermer Metsamor en alléguant que l'installation n'est pas sûre, M. Grossi a déclaré que l'AIEA n'avait absolument pas l'intention de fermer la centrale nucléaire arménienne et que les opérations pouvaient se poursuivre. Le chef de l'AIEA a indiqué que les pays ayant "certains problèmes" avec leurs voisins dans le monde entier ont tendance à déposer de telles plaintes auprès de l'AIEA.

"Nous écoutons tous. L'AIEA est une organisation mondiale, nous sommes donc à l'écoute de tout le monde. Et lorsqu'il s'agit de ce genre de préoccupations, nous expliquons ce que nous faisons, nous donnons l'assurance que tout est fait correctement. Je vous dirais que ce n'est pas le seul cas, dans d'autres parties du monde où les voisins ont certains problèmes, les pays viennent me voir et me disent 'qu'est-ce qui se passe chez mon voisin', alors nous prenons cela au sérieux mais nous donnons les réponses, la chose la plus importante est que l'Arménie continue à travailler sérieusement avec nous et renforce la sécurité de l'installation et nous sommes très confiants", a déclaré Grossi lorsqu'il a été interrogé sur les allégations de la Turquie au sujet de la centrale nucléaire arménienne.

À la question de savoir si l'AIEA envisage de fermer la centrale nucléaire arménienne, Rafael Grossi a répondu: "Non, absolument pas. S'il y a un problème avec la centrale, nous l'aborderons immédiatement avec le gouvernement, et nous serons les premiers à dire qu'il y a un problème et que des mesures doivent être prises. Mais pour l'instant, comme je l'ai dit, nous sommes convaincus que les opérations peuvent se poursuivre." , a conclu le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique.

 

Shant Khlghatyan








youtube

AIM banner Website Ad Banner.jpg (235 KB)

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]