L'heure à Erevan: 11:07,   2 Mars 2024

Le Secrétaire général des Nations unies estime qu'une trêve humanitaire à Gaza ne constitue pas une solution au conflit

Le Secrétaire général des Nations unies estime qu'une trêve humanitaire à Gaza ne 
constitue pas une solution au conflit

EREVAN, 29 NOVEMBRE, ARMENPRESS: La pause humanitaire dans la zone de conflit israélo-palestinienne n'est pas une solution, et les Nations Unies continuent d'insister sur un cessez-le-feu et la libération immédiate de tous les otages, a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres lors d'une conférence de presse conjointe avec le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, rapporte Armenpress.

" La trêve était un pas dans la bonne direction, c'est un symbole d'espoir, mais il ne résout pas les problèmes clés auxquels nous sommes confrontés. C'est pourquoi nous insistons sur un cessez-le-feu humanitaire qui conduira à la libération inconditionnelle et immédiate de tous les prisonniers et permettra l'acheminement de l'aide humanitaire à tous les habitants de Gaza, où qu'ils se trouvent", a déclaré M. Guterres.

Le 24 novembre, un cessez-le-feu de quatre jours a été instauré entre Israël et le mouvement radical palestinien Hamas. Après la fin du cessez-le-feu, il a été prolongé de deux jours. Au cours de ces journées, le Hamas a libéré plus de 80 des 240 otages qu'il détenait. En retour, Israël a libéré 180 prisonniers palestiniens.

 

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]