L'heure à Erevan: 11:07,   3 Mars 2024

Grâce à la médiation et à l'accompagnement du CICR, 11 patients de l'Artsakh sont transportés en Arménie

Grâce à la médiation et à l'accompagnement du CICR, 11 patients de l'Artsakh sont 
transportés en Arménie

EREVAN, 24 JUILLET, ARMENPRESS: Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a facilité le transfert de 11 patients, accompagnés de leurs accompagnateurs, du Haut-Karabakh sous blocus vers l'Arménie pour y être soignés, a annoncé lundi le ministère de la Santé du Haut-Karabakh (Artsakh).

Treize autres patients, accompagnés de leurs accompagnateurs, qui ont terminé leur traitement en Arménie, seront ramenés en Artsakh plus tard dans la journée.

Les autorités sanitaires du Haut-Karabakh ont déclaré que 20 enfants sont toujours hospitalisés dans la clinique d'Arevik. 7 d'entre eux sont en soins néonatals et intensifs.

Parallèlement, 76 patients sont hospitalisés au centre médical républicain de Stepanakert. 12 d'entre eux sont en soins intensifs (2 sont dans un état critique).

Le corridor de Latchine, seule route reliant le Haut-Karabakh à l'Arménie et au reste du monde, est bloqué par l'Azerbaïdjan depuis la fin de l'année 2022. Le blocus azerbaïdjanais est une violation flagrante de l'accord de cessez-le-feu du Haut-Karabakh de 2020, qui prévoit que le corridor de Latchine, d'une largeur de 5 km, sera placé sous le contrôle des forces de maintien de la paix russes. En outre, le 22 février 2023, la plus haute juridiction des Nations Unies - la Cour internationale de Justice (CIJ) - a ordonné à l'Azerbaïdjan de "prendre toutes les mesures à sa disposition" pour assurer la libre circulation des personnes, des véhicules et des marchandises le long du corridor de Latchine, dans les deux sens.  Depuis lors, l'Azerbaïdjan n'a pas tenu compte de cette ordonnance. De plus, l'Azerbaïdjan a ensuite installé illégalement un point de contrôle sur le corridor de Latchine. Le blocus a entraîné des pénuries de produits essentiels tels que la nourriture et les médicaments. L'Azerbaïdjan a également coupé l'approvisionnement en gaz et en électricité du Haut-Karabakh, et les autorités ont averti que Bakou cherchait à commettre un nettoyage ethnique contre les Arméniens du Haut-Karabakh. Les hôpitaux ont suspendu leurs activités normales et la Croix-Rouge a facilité l'évacuation médicale des patients.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]